Tendance  : mouvement structurel, inclinaison naturelle, élan inéluctable…

Tendance : mot qui s’emploie comme argumentation définitive dans les expressions “C’est tendance” ou “Résoluement tendance”.

Tendance (en décoration) : style décoratif qui envahit comme un déferlement de vagues toutes les pages et tous les sites de déco, mouvement de temps long (on parle de demi-dizaine, pas de siècle !) ; OU engouement frénétique et de courte durée pour un détail décoratif, parfois charmant (aquarelle, nuages, plumes, vagues ou fougères, origami, lustres de perles ou petites maisons, renards, chouettes, moutons ou baleines) , parfois sans queue ni tête voire anti-écologique ou anti-éducatif (mais le monde de la déco comme celui de la politique n’est pas à une contradiction près ; que dire de la tendance trophées de peluches aux murs ou de celle du rough luxe ?) En décoration, le mot est utilisé quasi-indifféremment comme substantif ou comme adjectif (on parle indistinctement de la “tendance scandinave” ou d’un “style tendance”).

 

Deux tendances qui me plaisent bien : le style ethnique-chic qui donne du relief à la déco et le concept japonais du Wabi Sabi (plus qu’une tendance, une philosophie).

Au palmarès de la tendance récurrente la plus absurde : celle de la couleur de l’année ! J’ai de la chance, cette année c’est le bleu !

Perplexe devant le thème de ce nouveau défi DECOllectif, j’ai hésité à vous faire une vraie dissertation sur mon dédain des tendances, ou à inventer un truc tellement déjanté que cela aurait pu risiblement remplacer la-dite dissertation, ou à propulser une idée qui pourrait prendre pied “en vrai” dans la déco. Pour être honnête, même si je préfère garder les pieds sur terre, ce que j’aime aussi dans la déco, c’est voir venir les tendances, imaginer par quelles connexions insidieuses les convergences se mettent en place. Il y a le cycle des styles qui reviennent à la mode (années 70, années 50, Art déco, Art nouveau), les lignes de fond qui changent en profondeur le regard sur la déco (simplicité des matières brutes, récupération, minimalisme) et les micro-tendances qui nous amusent ou nous agacent (elles commencent souvent dans les chambres d’enfants pour envahir ensuite toute la maison…). De ces mouvements, il se dégage parfois un point de convergence… Lancer une tendance, je m’y étais déjà essayée, un peu par dérision, sur le thème de l’hippocampe (j’attends l’été prochain pour rire !). Cette fois, j’ai bien réfléchi : je vais tenter l’exercice de lancer une vraie tendance, une qui pourrait s’enraciner pour de bon, pour quelques mois ou quelques années !

Si vous avez raté le précédent thème du DECOllectif : C’est quoi une déco moche ?

Pour ne rien rater des actualités du DECOllectif, abonnez-vous à la page Facebook DECOllectif

et surtout abonnez-vous au blog À tous les étages !

Aujourd’hui, pour vous, j’invente une nouvelle tendance ! Je vous emmène dans les circonvolutions de mon imagination, dans le cheminement de ma pensée créative. Vous me suivez ?

1° Décorer avec des trucs en corde, ce n’est pas nouveau mais ça c’est popularisé avec la généralisation de modes de vie plus cool  (Si on campait ?) et d’un retour à la simplicité de la matière brute (Bouts de ficelle).

DECOllectif_2020-04_nautical-decor_Pinterest_deco-corde   DECOllectif_2020-04_Camille-Tisserand_Pinterest_miroir_corde

Plat en cordelette, Pinterest Etsy, Nautical decor | Miroir en corde, Pinterest, Camille Tisserand

2° Décorer avec du macramé, c’est so seventies ! On se donne en trois coups de crochet des envies de vie bohème et on s’imagine un intérieur démesuré de liberté en accrochant un attrape-rêves en ficelle au-dessus de son lit.

DECOllectif_2020-04_Rhinov_Pinterest_suspension_macrame   DECOllectif_2020-04_MyMacrameArt_Pinterest_tenture_murale_macrame

 Suspension en macramé,Les codes de la décoration ethnique, magazine Rhinov | Tenture murale en macramé, Pinterest Etsy, MyMacrameArt

3° Séparer sans cloisonner : C’est tout l’art né, d’une part de l’open spacing ou hiving, décloisonnement des lieux de vie ou de travail (pour agrandir visuellement l’espace et s’adapter aux nouveaux modes de vie ou aux exigences professionnelles), d’autre part du besoin de distinguer les fonctions des différents espaces, de préserver une certaine intimité et d’apporter la chaleur humaine du cocooning ou nesting. Les décorateurs inventent de nouveaux luminaires pour éclairer l’espace. Les architectes d’intérieur rivalisent de bonnes idées pour créer des cloisons partielles ou mobiles ou translucides ou ajourées… Le grand retour des verrières d’atelier dans les intérieurs en est une belle illustration. Dans tous les logements on se pose la question du décloisonnement, un peu mais pas trop !

Pour ou contre la cuisine ouverte sur le sejour   Pour ou contre la salle de bain ouverte sur la chambre

Cuisine avec verrière, semi-ouverte sur la pièce de vie, À tous les étages, Pour ou contre la cuisine ouverte sur le séjour ? | Rideau transparent, symbolique, marquant la séparation entre salle de bain et chambre, À tous les étages, Pour ou contre la salle de bain ouverte sur la chambre ?

4° 1ère tambouille pour inventer une tendance : mixer les ingrédients ! Corde, ficelle, cloisons transparentes… Il y avait un truc à faire avec ça ! Certains ont tenté, avec des résultats parfois exhubérants, parfois classiques, souvent concluants… mais déjà trop vus.

DECOllectif_2020-04_Gabrielle-Charlier_Pinterest_rideau_macrame   DECOllectif_2020-04_inspirations-deco_Pinterest_rampe-corde

Rideau en macramé séparant le coin couchage du séjour, Pinterest, Gabrielle Charlier | Cordage utilisé en protection de cage d’escalier, Pinterest, Inspirations déco.

5° Un ingrédient de plus : l’art de la courbe, remis à l’honneur par le renouveau de l’Art nouveau dans la déco. Vous dire que j’avais flairé cette lame de fond qui balaie la déco depuis bientôt deux ans est peut-être présomptueux ; néanmoins, j’observe que j’ai eu toutes les peines du monde à faire accepter le style d’origine aux occupants d’un immeuble Art nouveau dont j’ai fait le projet de décoration intérieure en 2016, et à peu près autant à trouver des revêtements adéquats, alors qu’on a aujourd’hui l’embarras du choix… Ce  qui nous plaît dans l’Art nouveau, ce sont ses formes souples et végétales, qui allient simplicité et raffinement.

Victor-Horta_Atouslesetages_Art-nouveau   DECOllectif_2020-04_Lilla-Miller_Pinterest_carreaux-Art-nouveau

Architecture Art nouveau par Victor Horta, À tous les étages, L’apogée de la ligne courbe  |  Salle de bain avec carreaux de style Art nouveau, Pinterest, Lila Miller

6° Et voilà ouvertes les ailes de la liberté ! Il manquait juste l’étincelle de l’originalité, la forme qui fait jaillir le “waouh” ! Il fallait une idée qui ne soit ni déjà dévoyée, ni difficile à mettre en oeuvre. Une idée que l’on pourrait décliner à l’envi pour toutes sortes de styles décoratifs et dans toutes les pièces… Cette idée, je l’ai trouvée dans la pratique du scoutisme : la voici. En langage scout, on l’appelle simplement PH. La technique fait la gloire des bâtisseurs de mâts ; au concours des plus belles photos de camps scouts, on trouve toujours un spécimen de PH exceptionnel ! PH est le petit nom de Paraboloïde Hyperbolique, une équation mathématique très compliquée qui produit une forme courbe très élégante !

PH_scouts-guides-France_CavaillonSuperbe structure en bois avec PH en ficelle, Scouts et guides de France de Cavaillon.

Autel_ph_SoutopediaUn autel avec PH pour les grandes occasions, Scoutopedia.

mat-scout_camp-2018_Mont-Liban.jpg   mat-scout_camp-2016_WE_region-nord.jpg

Mat de Scout de Byblos, Groupe Amchit – Camp d’été 2018 à Ghedres – Mont Liban, Liban, Facebook, Les plus beaux mats de camps scouts |  Mât en forme de clé de sol construit par la troupe SUF IXème Marcq-en-Barœul lors du week- end régional Nord 2016, Facebook, Les plus beaux mats de camps scouts

7° La forme PH n’est pas une nouveauté en architecture, c’est un gage de réussite potentielle du projet de nouvelle tendance décorative ! NB: Pour comprendre le principe architectural de la double courbure inversée, imaginez une voile d’ombrage carrée (ou rectangulaire) dont 2 angles opposés seraient tendus vers le bas et les 2 autres vers le haut.

DECOllectif_2020-04_arcfly_Pinterest_archi_PH   DECOllectif_2020-04_darquitectura_Pinterest_archi_PH

Pinterest Arcfly| Pinterest Darquitectura

Et voilà ! Je vous présente une nouvelle tendance ! Je vais lui donner un autre nom (PH c’est pour ma liste de courses… enfin, quand il en reste encore en rayon). Par exemple, voile de corde ou aile de corde ? Aile de corde, c’est pas mal, ça sent la liberté et la matière brute !

Aile de corde !

La réalisation est d’une grande simplicité, elle ne demande que :

  • un peu de rigueur d’exécution
  • 2 linéaires (tasseaux de bois ou murs) formant un angle (angle droit ou angle aigu)
  • de quoi relier ces 2 linéaires entre eux (corde ou ficelle)
  • des ancrages solides (clous cavaliers ou pitons à vis)

La technique du PH est utilisée par les scouts pour embellir des installations de camp (voir le PH sur La toile scoute ). On l’utilise aussi en broderie selon le principe du bon vieux “tableau à fils” (vous vous souvenez, les cadeaux de fête des mères dans les années 70…) ou “technique du fil tendu” que certains ont érigé en “string art”. Le principe du PH peut être décliné de mille et une manières, utilisé en motifs répétitifs, croisés, inversés… sans autres limites que celles de votre imagination !

decoatouslesetages_PH_regulier_1-1Schéma : Principe de construction du PH sur 2 axes à angle droit

Comment construire un PH ? Pour faire simple, il suffit de relier des points espacés régulièrement sur les 2 axes :

  • Définir le nombre de points d’ancrage sur chacun des 2 axes (nombre identique) et les répartir à intervalles réguliers.
  • Numéroter les points d’ancrage sur le premier axe avec des nombres pairs (de 2 à N) en partant de l’angle entre les 2 axes.
  • Numéroter les points d’ancrage sur le second axe avec autant de nombres impairs (de 1 à N-1) en partant du point le plus éloigné de l’angle.
  • Relier chaque point impair x avec le point pair correspondant x+1 : 1 avec 2, 3 avec 4, 5 avec 6, etc.
  • Dans la réalité, pour ne pas avoir à couper la cordelette entre chaque opération, on suit le cheminement 1 – 2 – 4 – 3 – 5 – 6 – 8 – 7 – 9 – 10 – 12…

decoatouslesetages_PH_angle-droit_1-2   decoatouslesetages_PH_double_mat_scout

Principe de construction du PH sur deux axes à angle droit mais de longueur inégale (voile de bateau) | Application du système PH pour la construction d’un mât de camp scout à double PH symétrique sur des axes à angles aigüs.

Je lance la tendance “aile de corde”. Vous me suivez ?”

Mon idée d’application en agencement & décoration: utiliser la technique du PH en architecture intérieure en l’adaptant à la structure architecturale.

Le PH peut être utilisé à des fins purement décoratives ou, comme dans les 2 exemples qui suivent, dans un but pratique. Les cordelettes tendues forment alors un filet qui a une double fonction de sécurité et de structuration de l’espace.

Par exemple, dans cette maison où j’ai réalisé pour un client un mur de rangement en mars 2015, on aurait pu habiller et protéger la descente d’escalier avec un cordage en forme de PH. Je me permets de reproduire ici les indications que j’avais données pour la mise en oeuvre du projet… qui ne s’est finalement pas fait, mais j’ai gardé l’idée dans un coin de ma tête, sûre qu’on pourrait un jour en faire quelque chose !

2015-Antony_habillage_escalier_Atouslesetages

Sur la gauche de l’image, modélisation du projet de protection de la cage d’escalier par un filet PH, “sorte de toile d’araignée en forme de voile de bateau”. Au fond de la grande pièce de séjour, composition à partir de blocs placards qui a fait l’objet d’un projet décoratif.

Autre exemple, modélisé à partir d’une photo proposée par Bérénice Big : adapter un PH comme filets de protection pour une mezzanine dans un loft.

mezzanine_loft_Berenice-big-blog   mezzanine_loft_Berenice-big-blog + PH

Sur la mezzanine du loft madrilène de Clara Cebrian vu chez Bérénice Big, on a ajouté un écran de protection en PH (qui a envie de dormir au milieu du séjour, sans intimité et sans garde-fou ? Pas moi !). On aurait même pu tenter le double ou triple PH !

Au-delà des applications en architecture intérieure, on peut évidemment adapter le concept à des applications en décoration: dossiers de chaises ou de fauteuils originaux, têtes de lits, pieds de lampe, paravents, cadres décoratifs avec ficelle tendue, décoration murale avec des cordelettes de couleur sur fond blanc… et pourquoi pas remplacer les ficelles tendues par de simples lignes de couleur dessinées directement sur les murs ?

decoatouslesetages_4_PH_carre4 PH superposés tout autour d’un cadre carré : une idée pour une décoration murale ou une tête de lit.

tete-de-lit-tissee_hmhome_IGHey ! À peine avais-je écrit cette dernière phrase que je tombai sur cette photo du compte Instagram hmhome : vous la voyez la tête de lit en cordelette tissée dans cette chambre d’enfant ?! De la ficelle de coton tendue sur un simple cadre de bois… J’y verrai bien un décor en PH !

Et dans ce sublime intérieur bohème à Venise, présenté par l’Atelier des tilleuls, remarquez la séparation entre les 2 pièces , avec un rideau en macramé qui pourrait tout à fait être remplacé par un PH habillant le haut de l’embrasure de porte mais laissant néanmoins le passage libre.

Prêts à déployer les ailes de corde dans votre déco ?

Pour vous donner plein d’idées et laisser courir votre imagination, je vous ai préparé un

tableau Pinterest dédié DECOllectif Tendance PH 2020-04

Rejoignez le DECOllectif sur Pinterest !Rejoignez le DECOllectif sur Facebook !

Découvrez ce que vous ont concocté les 6 blogueuses du DECOllectif sur le thème “Je lance la tendance du…”: