Comme suite et complément de ma précédente chronique “Baignoire dans la chambre, intimité au placard ?” (Intérieurs lumineux n°4), je vous propose un petit tour dans de jolis intérieurs où l’architecte ou le décorateur ont choisi d’ouvrir la salle de bain sur la chambre parentale. Un “parti-pris” (comme diraient les adeptes du vocabulaire abscons trop souvent utilisé en décoration) qui conforte la tendance de ces dernières années. Pour mieux cerner les exigences d’un tel agencement, faisons l’inventaire, aussi exhaustif que possible, des inconvénients et avantages. Décryptage en images.

A. La salle de bain ouverte, un rêve d’élégance

salle-de-bain ouverte sur chambre nuptiale La FompatoiseChambre d’hôtes La Fompatoise, près de La Rochelle

Les avantages d’une salle de bain ouverte : 

– L’impression de luxe et de confort : pour se sentir chez soi comme à l’hôtel !
– L’impression d’espace : visuellement agrandie, la pièce est lumineuse, harmonieuse, propice à la détente et au bien-être.
– La fluidité de circulation : plus besoin de changer de pièce pour la toilette quotidienne ; pour les sourds au réveil-matin, c’est toujours quelques secondes gagnées… surtout si le dressing est aussi dans la même pièce.
– L’intimité personnelle : plus besoin de passer en peignoir devant d’autres membres de la famille pour accéder à la salle de bain ; plus besoin non plus de ranger ses produits de toilette pour éviter que d’autres s’en servent ou de choisir une couleur de brosse à dent différente !
– Le gain de place : pas de porte, pas de murs, pas de couloir, pas de palier, les petits espaces gagneront quelques m² dans cet espace entièrement décloisonné.

Les inconvénients d’une salle de bain ouverte :

– Les contraintes techniques : c’est évidemment le B-A-BA mais on n’y pense pas toujours ! Faire des adductions d’eau et évacuations dans une pièce qui n’est pas prévue pour cela nécessite d’importants travaux de plomberie ; si on désire en plus placer la baignoire en ilot (pas le long d’un mur), il faut faire appel à des entrepreneurs de qualité pour éviter les mauvaises surprises.
– L’humidité : Installation obligatoire d’une ventilation efficace pour parer aux problèmes d’humidité ambiante… sans parler du problème des inévitables projections d’eau sur le sol et les murs qu’on n’a pas forcément envie de carreler comme dans une salle de bain ordinaire.
– Impératif d’un chauffage adapté : pour y bien dormir, la chambre ne doit pas être trop chauffée alors que pour s’y bien baigner la salle de bain nécessite un bon confort thermique !
Le volume peu intimiste : l’ambiance loft réunissant toutes les fonctions dans un seul espace risque de supprimer le caractère intime de la toilette.
– Le rangement : qui dit salle de bain ouverte dit obligation de ranger… Pas question de laisser traîner des serviettes, du linge (plus ou moins sale) et des flacons de shampoing multicolores !
– La nécessité de concevoir une décoration d’ensemble harmonieuse (même gamme de couleurs, revêtements de sol et murs assortis).
– L’intimité au sein du couple : l’impossibilité pour chacun de s’isoler oblige à tenir compte des habitudes différentes (horaires) et à s’accommoder d’un certain nombre de désagréments (bruit des ablutions) qui peuvent au quotidien devenir pesants…
– Le coût : Le gain induit par l’absence de portes et cloisons est largement compensé par le coût élevé des aspects techniques du projet (adduction d’eau, évacuations, ventilation…)

separation salle-de-bain-chambre style campagneUn très beau volume permet de délimiter la salle de bain par la cloison de douche (Côté Maison)

Dans un espace complètement ouvert, la délimitation entre les 2 fonctions sommeil et toilette peut se faire par une simple différence de niveau du sol (qui permet de dissimuler les tuyauteries), une différence d’éclairage des 2 espaces ou une architecture intérieure adaptée (chambre agencée avec une alcôve ou se prolongeant sous une descente d’escalier par exemple). Les inconvénients d’une salle de bain attenante peuvent aussi être en partie gommés par des solutions de séparation partielles.

B. La salle de bain transparente

La solution d’une simple séparation vitrée présente l’avantage essentiel de préserver le volume visuel de la pièce dans son ensemble. Elle protège également la chambre des problèmes d’humidité et résout la question de la différence de température entre les 2 espaces. En outre, si le coin salle de bain ne dispose pas de sa propre fenêtre, elle permet à celui-ci de profiter de la lumière du jour venant de la chambre (et parfois de profiter de la vue sur le paysage depuis sa baignoire !). Dans le domaine de l’intimité du couple, elle permet de réduire les bruits et de faciliter les “décalages horaires” ; en revanche, elle n’apporte pas de solution à la question de la pudeur visuelle. Voici quelques jolis exemples de salles de bain totalement ou partiellement transparentes. Dans le style loft industriel ou appartement haussmannien, on peut aussi utiliser d’élégantes verrières. Il est bien sûr possible aussi de poser du verre translucide qui assurera plus d’intimité tout en laissant passer la lumière naturelle.

Salle de bain cloison verre et rideaux Hege in France via Nat et Nature

salle-de-bain-vitree Maison-com

Separation vitree salle de bain Michel Tromeur

Chambre-style-bord-de-mer-Elle-deco

salle de bain Afrique du Nord avec lit dans alcove

1. Une salle de bain comme une boîte en verre complétée de rideaux ; Hege in France via Nat et Nature : “Cloisonner sans isoler : c’est possible ! ; 2. Transparence totale au Mamilla Hotel de Jérusalem sur MAISON.com ; 3.  A Brest, Michel Tromeur imagine et dessine des agencements sur-mesure pour les chambres avec salle de bain ouvert ; 4. Chambre de bord de mer séparée de la salle de bain par une large fenêtre, Elle déco ; 5. Séparation par un simple rideau tout en transparence, dans cette chambre d’hôte de style mauresque sur le site Côté Maison. Ici,  le lit est placé dans une alcôve. Le rideau est purement symbolique !

C. La salle de bain dissimulée

Parmi les solutions de cloisonnement partiel, la plus simple est évidemment l’usage d’un rideau dont la fonction protectrice se substitue à celle du bon vieux paravent des générations passées… Les avantages et inconvénients en sont presque exactement inverses de celles d’une séparation transparente : respect de l’intimité mais moins de lumière, plus de bruit et pas de protection contre l’humidité diffuse dans la pièce. Dissimuler la salle de bain par des agencements adaptés offre l’avantage de profiter de l’impression de volume et de confort recherchés. De multiples aménagements de l’espace sont envisageables:  salle de bain derrière la tête de lit (le lit est adossé à un muret plus ou moins haut qui dissimule l’espace toilette), séparation par persiennes ou par cloisons coulissantes, exploitation d’une alcôve…

Cloison bois salle de bain Michel Tromeur

79ideas-bedroom-John Gruen for Country living

salle de bain derriere muret tete de lit DECO SALLE DE BAIN

separation douche paves de verre Dali-renovation

1. Autre réalisation de l’ébéniste Michel Tromeur, fabricant d’agencement sur mesure : une cloison de chêne ajourée, à la manière de persiennes ; 2. Dans le style scandinave, cloisons coulissantes de bois blond, à escamoter au gré des besoins ; John Gruen for Country living sur 79ideas ; 3. Ambiance balnéaire pour cet espace bain qui prend appui contre la tête de lit, DECO salle-de-bain ; 4. Séparation de douche en pavés de verre sous les combles, Dali rénovation.

demi-cloison entre chambre et salle de bain Maison-comMa préférée (forcément, je connais aussi bien les bienheureux propriétaires que le talentueux entrepreneur qui a réalisé la rénovation de ces anciennes écuries… Merci HUGGY !). Un bon compromis entre tradition et fonctionnalité, aussi bien dans la disposition qui permet de séparer sans isoler que dans le choix des matériaux. A découvrir sur MAISON.com.

Bon, toutes ces photos sont bien jolies mais il n’est pas toujours facile d’imaginer à quoi pourrait ressembler une chambre avec salle de bain attenante chez soi, dans un logement qui peut-être n’a pas toutes les qualités esthétiques ni volumétriques d’une maison d’hôtes !

Afin de parfaire votre choix, j’ajoute 3 arguments qui peuvent paraître des évidences mais dont il faut tout de même se soucier (n’est-ce pas mon métier que de penser aussi aux aspects pratiques ?). L’aménagement d’une salle de bain attenante à une chambre ne peut se faire que si le logement possède une autre salle de bain pour le reste de la famille ; la question ne se posera évidemment pas dans les mêmes termes pour un célibataire ou un couple sans enfant ; la salle de bain ouverte doit être réservée à la chambre parentale… ou à la chambre d’hôtel ! Au risque de paraître triviale, je me permets d’indiquer qu’en aucun cas les toilettes n’ont leur place dans un espace ouvert… Il faudra alors leur prévoir un petit coin d’intimité. Enfin, il va sans dire que votre “salon de bain” ne pourra pas vous servir de buanderie ; si vous n’avez pas d’autre endroit où installer votre lave-linge, passez votre chemin ! Dans tous les cas de figure, il faut prendre en compte tous les aspects du sujet, aussi bien techniques que décoratifs et sociologiques.

N’oubliez pas que chaque cas est différent, chaque pièce à son âme, son histoire, son utilisation, ses occupants… SOS Conseils déco ? À TOUS LES ÉTAGES est là pour vous aider !

chambre-ouverte-sur-la-salle-de-bain-par-leroy-merlin-Plurielles-decoSalle de bain aménagée Leroy Merlin, Plurielles déco ; la différence de niveau est judicieusement exploitée pour dissimuler l’espace toilette ouvert sur la chambre mais refermable par une cloison amovible.

Supplément novembre 2017 : Pour ou contre la double vasque ?