Quand on aime cuisiner sans passer trop de temps à la préparation quotidienne des repas, mieux vaut s’organiser pour rationnaliser le rangement des ustensiles et ingrédients utilisés chaque jour. J’aime cette idée de regrouper sur le plan de travail, dans un même contenant, tout ce dont on aura inévitablement besoin, sans avoir à rechercher sans cesse dans les placards ou sur les étagères : les couverts de cuisine rangés dans une grande poterie verticale (cuillères en bois, raclette, fouet, rouleau à pâtisserie…), les épices et les condiments pour bons petits plats. L’envers de la médaille est évidemment que la surface ainsi recouverte ne pourra plus servir de plan disponible, mais on peut être prêt à sacrifier quelques décimètres carrés pour se préserver des gestes inutiles. Le regroupement dans une corbeille est un bon compromis entre le plan totalement vierge des adeptes de la table rase et l’éparpillement qui génère le désordre et augmente le temps de nettoyage du plan. On peut utiliser un panier, une bassine en zinc, une caisse de vin, une grande terrine à charcuterie (demandez à votre boucher, le mien vend les siennes à 1€) ou tout autre contenant esthétique (évitez la cuvette en plastique orange très vintage seventies mais ni chic ni écologique)…

panier-de-rangement-avec-porte-ustensiles-de-cuisine-bocal-en-verre-et-contenants-d-épices-astuce-rangement-cuisine-petit-espacePrêt à cuisiner ! Un panier regroupe tout le nécessaire à la préparation ordinaire des repas. “Trouvez l’astuce rangement cuisine qui va mettre de l’ordre dans chaque tiroir et chaque placard” sur Archzine.

Chez moi, c’est souvent le désordre sur le plan jouxtant la cuisinère… Peut-être devrais-je me mettre en quête d’une jolie corbeille, car pour l’éparpillement, je suis championne !  Je vais sûrement songer à conditionner le gros sel, comme sur la photo, dans un bocal hermétique et non plus dans sa boîte en fer-blanc (très jolie mais pas du tout pratique…). Personnellement, j’ajoute aussi dans mon pot de faïence les couteaux à découper qui me servent à chaque repas (rangés lame vers le bas) mais j’accroche parfois les fouets (encombrants) à un crochet de la barre à ustensiles, à côté des planches à découper. Et puis, à mon avis, il manque à la photo un ingrédient indispensable : la bouteille d’huile d’olive, sans laquelle il manque aussi du soleil dans les plats !

IG-2017-04_cuisine bleue Chez moi ! Depuis cette photo que vous retrouverez ICI, j’ai rangé les pots de fleurs en zinc où s’accumulait trop de bric-à-brac. Le grand pot émaillé en damier bleu et blanc contient tous les bouchons usagés en plastique, à donner pour recyclage. Le pot à ustensiles sert aussi à cacher les tuyaux disgracieux de la chaudière !

CLIC – L’indispensable lecture du jour : le rangement “à la Bécassine” ! – CLIC