« Le sens du rangement » dans Zélie n°17

Accueil/Blog, Conseil déco & mots de la déco, Nouvelles & chroniques/« Le sens du rangement » dans Zélie n°17

« Le sens du rangement » dans Zélie n°17

En partant de la méthode KonMari*, Zélie, le magazine numérique 100% féminin 100% chrétien, m’a interrogée sur le vaste et épineux sujet du rangement, dans ses aspects pratiques (quelques conseils) et dans sa dimension psychologique (maîtriser l’espace et maîtriser sa vie). Je vous invite à lire l’interview dans ce numéro 17 de février 2017 et, pour celles qui ne le connaissent pas encore, à découvrir Zélie !

*La méthode dite KonMari est développée par la consultante en rangement japonaise Marie Kondo, dans ses livres La magie du rangement (First éditions) et Ranger : l’étincelle du bonheur (Pygmalion).

Panier à linge Pinterest-Charlotte-TytPanier à linge à motifs géométriques noirs & blancs, pouvant aussi servir de rangements pour les chambres d’enfant (photo Pinterest)

Je réponds aux questions de Zélie :

  • Que signifie ranger ? Pourquoi est-il important de ranger ?
  • Où est la mesure, le critère pour ne pas assimiler rangement et obsession du rangement, prenant le risque de rendre son logement impersonnel et figé ? En d’autres termes, peut-on être heureux dans un certain désordre ?
  • Le critère de Marie Kondo pour garder ou se séparer d’un objet est la joie qu’il procure à son propriétaire. Selon vous, est-ce le bon principe, y a-t-il d’autres critères ?
  • Marie Kondo donne un certain nombre de conseils (ranger par catégorie d’objets davantage que par emplacement, plier et ranger les vêtements à la verticale, jeter les emballages des objets…). Quels sont les vôtres ?
  • Rangement et enfants : comment donner à son enfant le goût de l’ordre ? En tant que parent, quelle tolérance avoir par rapport à une chambre mal rangée ? Comment lâcher prise ?
  • Que dit le rangement sur nous-mêmes ? Le rangement a-t-il un lien avec l’estime de soi ? (ex. Marie Kondo conseille de ranger joliment les sous-vêtements, qui touchent directement notre corps) Quel lien avec le respect voire la gratitude que nous portons au objets du quotidien ?
  • Le rangement permet-il de mieux maîtriser son espace de vie, d’habiter sa maison pour mieux s’y ressourcer ?
  • Le rangement touche-t-il à notre dimension spirituelle : capacité à désencombrer notre vie, à avoir un rapport sain aux biens matériels ?

Cliquer ici pour lire « Le sens du rangement » dans Zélie n°17 pages 15 à 17

« Si vous ne recevez plus vos amis (personnes vivantes qui vous aiment) parce que c’est le bazar chez vous (objets morts qui ne vous rendent pas votre amour), il est sans doute temps de désencombrer. » Laurence Einfalt, coach en organisation

Pour aller plus loin : Les méthodes de rangement

La méthode KonMari est une méthode radicale qui consiste à tout ranger (par catégories d’objets : vêtements, livres, objets en tout genre -komono en japonais-, objets à valeur sentimentale) en une seule fois pour y voir clair une fois pour toutes. Ce que Marie Kondo appelle les « marathons du rangement » s’apparente au « grand ménage de printemps ». Cela demande beaucoup de motivation et d’énergie, et nécessite aussi de disposer d’une grande plage de temps libre devant soi (sans enfants et sans être dérangé bien sûr…).

La méthode des « petits pas », à l’inverse, nous apprend à découper une grande tâche difficile en plusieurs petites tâches faciles. Il s’agit de demander un effort réalisable pour lutter contre le découragement face à un objectif qui semble insurmontable. Cette méthode consiste à acquérir des habitudes de rangement (par exemple vider et ranger ses courses dès qu’on revient du marché), à ranger un peu chaque jour et à ranger un peu plus quand on a du temps devant soi (mais toujours par petites sessions). Elle est plus accessible mais demande de la persévérance pour tenir sur le long terme. La méthode des petits pas n’est pas spécifiquement une méthode de rangement : elle peut s’appliquer à d’autres sujets (par exemple pour acquérir des habitudes de travail).

La méthode Fly Lady est une méthode pour tenir son intérieur (organisation, ménage et rangement). Elle s’apparente à la méthode des petits pas par la mise en place d’habitudes routinières qui, mises bout à bout, contribuent au bien-être. Elle consiste en un certain nombre de « commandements ». « Commandement n°11 : tu ne sortiras pas plus que ce que tu pourras ranger en une heure. »

Le rangement « à la Bécassine » ! Le rangement dit « à la Bécassine » dans notre jargon familial consiste à trier par couleurs… Lire la suite pour en savoir plus !

« – L’ordre ? Qu’est-ce que ça ? » demande Bécassine. « – C’est d’avoir une place pour chaque chose, de remettre toujours les choses à la même place et de mettre autant que possible tous les objets pareils ensemble. – J’ons compris. » fait Bécassine. […] comme ça tout le blanc est ensemble et tout le rouge ensemble. C’est bien mieux. » Bécassine a de l’ordre : extrait de L’enfance de Bécassine, premier album de la série de 27 publiés aux éditions Gautier-Languereau (2 février 1905).

déguisement et cintre BécassineLe rangement « à la Bécassine » : plié ou sur cintre ? Non, par couleurs ! (photo : déguisement de Bécassine années 1950 et cintre avec tête de Bécassine offert par mon amie Claudia)

La bonne méthode de rangement est la vôtre !

A mon avis, chaque personne a à inventer sa propre méthode, en fonction de ses habitudes de vie, du temps dont elle dispose, de ses dispositions naturelles, etc. Je vous invite à tester, à piocher dans les différentes méthodes, à les combiner. Mettre en place de bonnes habitudes peu chronophages n’exclut pas de faire de temps en temps un grand rangement pour tel ou tel placard, telle ou telle pièce.

Comme le désordre revient vite et qu’il est impossible de ranger incessamment, il vaut mieux se fixer des objectifs atteignables. Par exemple, « Je jette les vieux journaux une fois par semaine » ou « Le dimanche, mon salon doit être accueillant, débarrassé de tout ce qui s’y est entassé pendant la semaine ».

À lire ou à relire :

« Petits ou grands logements » dans Zélie n°12 :

  • Ce que dit la loi : la notion de « logement décent »
  • Ce que dit l’INSEE : la notion de « logement surpeuplé »
  • Ce que nous apprennent les chiffres de l’INSEE (statistiques 2013)
  • Comment choisir la superficie d’un logement ?
  • La naissance des « tiny houses »

« Le rangement à la japonaise » dans le blog S’organiser c’est facile de Laurence Einfalt.

Cliquer ici pour lire « Le sens du rangement » dans Zélie n°17 pages 15 à 17

Cliquer ici pour relire « Petits ou grands logements » dans Zélie n°12 pages 15 & 16

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

8 Commentaires

  1. monesille 6 février 2017 à 12 h 24 min␣- Répondre

    Ce qui est sûr c’est que plus on a de place plus on a de bazar ! Ranger le tout prend donc plus de temps, et donc plus on a un grand logement moins on a de temps libre !)

    • Laure Mestre 7 février 2017 à 9 h 37 min␣- Répondre

      C’est vrai que la nature a horreur du vide mais je connais des petits logements aussi encombrés que les grands !

  2. Jennifer 7 février 2017 à 16 h 00 min␣- Répondre

    Ca me fait bien rire ce que tu dis sur les torchons 🙂 J’en ai toute une collection mais il faut qu’ils soient verts bien sûr ! Les beaux torchons, c’est indispensable.
    Bon après-midi,
    Jennifer

  3. Asht 7 février 2017 à 17 h 39 min␣- Répondre

    Et on perd moins de temps à chercher ….
    Merci pour les conseils
    excellente soirée

    • Laure Mestre 13 février 2017 à 17 h 54 min␣- Répondre

      Merci Anne-Sophie ! Gain de temps et efficacité au travail = plus de temps passé à flâner sur les blogs de déco !

  4. Le Roux 13 février 2017 à 13 h 10 min␣- Répondre

    Quelle conservatrice cette chère Laure ! Les souvenirs me reviennent quand je découvre le cintre Bécassine sur le blog ! Une de mes filles avait porté le déguisement de ce personnage breton vieux de 112 ans.
    Longue vie à Deco à tous les étages
    Claudia LR

    • Laure Mestre 13 février 2017 à 17 h 57 min␣- Répondre

      Le tri étant le préalable indispensable à la mobilité, comme tu le sais chère Claudia, je ne conserve que ce qui en vaut la peine !

Laisser un commentaire