J’habite en location mais… (2)

J’habite en location mais… (2)

Ce n’est pas parce qu’on n’est pas propriétaire de son logement qu’on ne peut rien y faire. Certains petits travaux font partie des charges locatives, d’autres nécessitent l’accord du bailleur. Mais il est rare qu’un propriétaire s’oppose à une réelle amélioration du logement, si elle est utile, bien pensée et réalisée avec goût et sens du détail. Après la pose de carrelage mural au-dessus d’un lave-mains, je vous propose la suite de ma rubrique « J’habite en location mais… » avec la pose d’une frise de carrelage dans la cuisine.

cuisine frise bleue Comptoir du cerame

Avant : Une cuisine minimaliste et froide. Le blanc brillant sur les murs comme sur le sol donne l’ambiance d’un laboratoire ! La partie gauche du mur, pourtant prévue pour y placer une cuisinière (sortie électrique pour la hotte) n’est pas carrelée ; le mur est donc exposé aux projections de graisse. chaudière et tout son fourbis de tuyauteries occupe une place de choix : on ne voit que ça ! Le défit : prolonger la crédence de carrelage et attirer l’œil par une jolie frise pour réchauffer la pièce et atténuer l’impact visuel de la chaudière.

Boulogne cuisine avant carrelage blanc

Après : Un petit côté rétro pour une ambiance campagne chic. Dans un premier temps, j’ai posé des carreaux blancs sur la partie non protégée du mur, dans le prolongement des carreaux existants. Pour fabriquer une frise, j’ai ensuite réutilisé avec bonheur la technique du patchwork de carreaux déjà utilisée au dessus de mon lave-mains. J’ai découpé (avec l’aide efficace de mon fils fin manieur de meuleuse d’angle) des carreaux de grès cérame, imitant 9 carreaux de ciment, en 3 bandes de 3 carreaux. Avec un seul carreau 33x33cm, on obtient donc 1 mètre linéaire de frise. Au total, je n’ai utilisé que 3 carreaux pour un très beau résultat ! La surface émaillée du carrelage est fine et irrégulière, laissant apparaître sur les bords la terre cuite pour simuler l’usure du temps. La frise n’a donc rien à voir ni comme format, ni comme finition, ni comme style avec les carreaux blancs lisses mais l’œil, attiré par la beauté, occulte complètement le blanc quelconque pour se fixer sur la jolie frise. La légère différence de coloris entre les 2 teintes de blanc (difficile de trouver du carrelage exactement du même blanc que l’ancien !) est aussi gommée visuellement par la frise.

carrelage-imitation-carreau-ancien-bleu-33x33-cm-Comptoir-du-cerameDans l’esprit des carreaux de ciment (aspect lisse et mat), carrelage de sol et murs 33x33cm en grès cérame émaillé, imitation  d’un assemblage de 9 petits carreaux anciens, Le Comptoir du Cérame (moins de 30€ le carton de 1,09m²).

cuisine Boulogne 2016-05 (4)La découpe de la frise contre la chaudière donne l’illusion que la frise passe derrière.

cuisine Boulogne 2016-05 (1)Le délicat passage de la frise derrière le tuyau de chauffage !

Boulogne cuisine frise bleue patchworkMon petit coin de campagne tout près de Paris !

@

NB : Les astuces bon marché d’embellissement de la maison données dans cette nouvelle rubrique peuvent aussi être utilisées par les propriétaires, dans l’optique d’une valorisation immobilière. À TOUS LES ÉTAGES vous propose du conseil en valorisation immobilière (« home staging ») : consultez les tarifs sur l’article du blog « Nouveaux tarifs pour 2016 » ou téléchargez la grille complète à la rubrique « Interventions » (onglet « À propos »).

@

Questions d’internautes : Puis-je poser du carrelage chez moi si je suis locataire ? Comment réchauffer du carrelage blanc ? Quelles idées pour rendre une cuisine blanche moins froide ? Comment rendre chaleureux un intérieur minimaliste ? Comment corriger les défauts de carrelage ou de peinture ? Comment rattraper des couleurs de carrelage ou peinture différentes ? Comment faire une frise de carreaux style carreaux de ciment ? À quelle hauteur poser une frise ?

À quelle hauteur poser une frise ? En principe, une frise de cuisine ou salle de bain se pose à environ 1 mètre du sol, mais cette hauteur dépend évidemment de la configuration des lieux et de l’effet souhaité. Ici, la question ne se posait pas puisque la crédence existante montait déjà à m de haut ; la frise a donc été posée juste au-dessus. Si comme c’était le cas dans ma cuisine, le but souhaité est aussi d’attirer l’œil sur la frise pour atténuer des « pollutions visuelles », il vaut mieux poser la ligne à hauteur de regard (entre 120 et 180cm). Dans tous les cas, il vaut mieux éviter les obstacles que sont les prises et les interrupteurs car cela complique la pose et crée une discontinuité dans la frise. Ici, j’étais gênée par une sortie électrique destinée à la hotte. Ne l’utilisant pas mais voulant la laisser libre pour les futurs occupants (je suis en location tout de même !), j’ai opté pour une fixation amovible (le carreau est indépendant du reste, pas collé à la colle à carrelage mais simplement fixé par un joint de silicone).

Puis-je poser du carrelage chez moi si je suis locataire ? Ce que dit la loi, dans l’article 6 de la Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs, modifié par Loi n°2015-992 du 17 août 2015 – art. 12 : « Le bailleur est obligé :

[…] De ne pas s’opposer aux aménagements réalisés par le locataire, dès lors que ceux-ci ne constituent pas une transformation de la chose louée. » La notion de « transformation » est assez floue ! On considère que repeindre des murs dans la couleur de votre choix ne transforme pas la chose louée, puisque c’est une opération réversible. Pour la pose de carrelage, cela dépend de l’utilité réelle de l’opération, de la mise en œuvre (soin des travaux et pertinence des choix décoratifs) et bien sûr de vos relations avec votre propriétaire. Cela ne pose en général pas de problème pour le carrelage mural, si on utilise des carreaux sobres et de bonne qualité. En revanche, l’avis du propriétaire est impérativement requis pour du carrelage de sol (mais vous pouvez sans problème recouvrir un sol existant par un revêtement vinyle ou composite non collé). Mieux vaut s’assurer de son accord préalable avant de commencer des travaux. Dans tous les cas, il faut relire son bail qui comporte parfois des annexes décrivant des dispositions particulières (par exemple interdiction de peindre les cheminées, de poser du lambris, de percer des poutres apparentes, etc.).

 

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

5 Commentaires

  1. vent de terre 15 juin 2016 à 7 h 25 min␣- Répondre

    joli !….c’est chez toi ?

  2. Nat et nature 16 juin 2016 à 21 h 09 min␣- Répondre

    Pas facile de faire oublier l’esprit clinique de l’endroit en effet mais tu as très bien réussi Laure ! En même temps, je suis super fan des carreaux de ciment alors forcément …

    • Laure Mestre 17 juin 2016 à 8 h 48 min␣- Répondre

      Merci Nat ! Prochaine étape : organiser les rangements sous cet évier très basique…

  3. monesille 17 juin 2016 à 14 h 16 min␣- Répondre

    Joli ! cela me rappelle les azulejos portugais !

    • Laure Mestre 17 juin 2016 à 17 h 15 min␣- Répondre

      Oui, c’est assez similaire ; le modèle existe aussi en noir mais il est triste… et nous avons grand besoin de soleil et de sourire !

Laisser un commentaire