Le rangement à la Bécassine

Le rangement à la Bécassine

La semaine dernière, Bécassine, née le 2 février 1905, a fêté ses 110 ans. Après avoir amusé quatre générations de petites filles et de grands-mères, elle est victime de son contexte historique et soulève, malgré sa bonne bouille et son costume coloré, plus de polémiques que Babar ou Peter Rabbit ! Elle reste néanmoins une référence sociologique intéressante. À la maison, elle est aussi la référence à ne pas imiter en ce qui concerne le rangement. Le rangement dit « à la Bécassine » dans notre jargon domestique consiste à trier par couleurs… ce qui m’incline à beaucoup de mansuétude pour la pauvre petite bretonne, tant j’admire l’harmonie.

bécassine 1L’album « L’enfance de Bécassine », écrit par Caumery et illustré par Joseph Porphyre Pinchon, a été publié en 1913 chez Henri Gautier.

J’apprécie les efforts de la jeune demoiselle pour assortir les teintes ; on évite souvent les fautes de goût par des associations simples… et quelques bons conseils ! Je préfère (sauf si on est libraire !) que les livres soient rangés dans une bibliothèque par couleur et par taille que par nom d’auteur (on remarquera que, la plupart du temps, ranger les livres par couleur revient à ranger par collection littéraire, ce qui ne complique en rien la recherche). De même, dans une pièce où les espaces de rangement sont ouverts, j’incite à choisir des coloris coordonnés qui apaisent le regard et harmonisent la décoration (vaisselle dans un vaisselier vitré, accessoires de cuisine, boîtes sur une étagère…). Les accessoires de rangement beaux et pratiques ne manquent pas sur les sites spécialisés (On range tout par exemple). Sinon, il vaut mieux cacher pudiquement les objets dépareillés par une porte ou un joli rideau. Je n’approuve pas la mode (très jolie sur les photos mais bien peu applicable dans la vie courante) qui consiste à laisser apparents tous ses vêtements dans une penderie ouverte : outre le fait que les habits prennent la poussière, je doute que vous ayez envie de porter tous les jours la même couleur… (pour vous rassasier de belles images et asseoir votre propre conviction, rendez-vous sur Aventure déco : « Nos penderies ne se cachent plus»).

rangement par couleur a la becassine « – L’ordre ? Qu’est-ce que ça ? » demande Bécassine.

« – C’est d’avoir une place pour chaque chose, de remettre toujours les choses à la même place et de mettre autant que possible tous les objets pareils ensemble.

– J’ons compris. » fait Bécassine.

« 

[...] comme ça tout le blanc est ensemble et tout le rouge ensemble. C’est bien mieux. »

« Bécassine a de l’ordre »: extrait de « L’enfance de Bécassine », premier album de la série de 27 publiés aux éditions Gautier-Languereau. Les planches de Bécassine ont été publiées dès 1905 dans la revue « La semaine de Suzette ».

Néanmoins, il n’est pas besoin de longs discours pour comprendre que le système de rangement simpliste de Bécassine est aussi inapproprié qu’inefficace dans la plupart des situations. La logique s’impose comme la clé : se poser pour chaque objet la question « à quel usage est-il destiné et où vais-je m’en servir le plus ? » est une règle élémentaire que même mon amour des couleurs assorties ne saurait détrôner. Ne croyez pas que c’est une évidence : je connais des maisons où les casseroles sont rangées à 10 mètres de la cuisinière et d’autres où les provisions périssables sont enfermées dans une armoire de chambre… Je laisse la parole à Laurence Einfalt, organisatrice professionnelle qui saura vous toucher par ses arguments imparables, en reproduisant ici quelques extraits d’articles de son blog (avec son aimable autorisation).

A chaque fois que vous vous trouvez devant une tâche de rangement, pensez qu’il faut d’abord trier avant de ranger. Petite définition: Ranger, c’est attribuer une place logique à ce que l’on est sûr de garder. Donc, il faut d’abord savoir quels objets méritent cet honneur: rester avec vous.

Regrouper logiquement, c’est-à-dire ?
Pensez-vous que ma logique soit la vôtre ? Que nenni.
Un regroupement logique n’est pas forcément celui qu’on nous a appris à la maternelle. Vous vous souvenez ? Les objets rouges ensemble, les carrés ensemble … Certes, cela a le mérite de la simplicité – apparente.
Moi, je préfère le rangement dit « par occasion ». C’est-à-dire que pour trouver qui va avec qui, il faut juste se poser la question « à quelle occasion en aurai-je besoin ?» . Ceci s’appuie sur votre propre vie. Pas celle de vos parents ni sur les photos des magazines de déco.

Les règles à respecter
Un rangement qui fonctionne prend en compte plusieurs paramètres. Quatre règles toutes simples pour vous aider.
Première règle : ce dont j’ai besoin souvent est placé près de moi. Par conséquent, ce dont j’ai besoin moins souvent sera placé plus loin.
Deuxième règle : plus je me sers souvent d’un objet, moins je dois faire de gestes pour le prendre et le remettre à sa place.
Troisième règle : je dois savoir ce que contient le tiroir, le carton ou la boîte sans avoir besoin de l’ouvrir.
Quatrième règle : je tiens compte de mon logement et de mes capacités de bricolage.

Sources : « Comment ranger astucieusement chez moi » partie 1, partie 2 et partie 3 sur S’organiser c’est facile, le blog de Laurence où vous retrouverez des analyses détaillées et des astuces de rangement (une armoire bien rangée « Nulle part ailleurs que sur ce blog : l’analyse détaillée des placards »).

Becassine refrigerateur miniature La-ligne-13Photo : La ligne 13 via Vent de terre. Le vrai frigo breton existe !

A vos agendas : Pour fêter les 110 ans de Bécassine, le Musée de la poupée propose « Bécassine dévoile les trésors de Loulotte », avec plus d’un millier d’objets, pour tous les nostalgiques d’Anaïk Labornez. Du 3 février au 26 septembre 2015 au Musée de la poupée, impasse Berthaud, quartier Beaubourg, 75003 PARIS. Toutes les infos ici.

costume et cintre BecassineCostume de Bécassine des années 1950 (remanié après héritage dans les années 1990 pour cause d’usage intensif !) et cintre offert par mon amie bretonne Claudia.

De | 2016-12-27T09:26:02+00:00 15 février 2015|Blog, Couleurs & matières, Enfants, Promenades déco & expos|0 commentaire

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

Aucun commentaire

  1. Rainette 15 février 2015 à 17 h 17 min␣- Répondre

    Moi aussi j’ons compris ! y a plus qu’à s’y mettre… (dans la famille des yaka fokon, je demande la fille !)

  2. Asht 15 février 2015 à 17 h 48 min␣- Répondre

    Je retiendrai on rangement à la bécassine
    Terence Conrad préconise de tout sortir et de ranger que ce que l’on garde, et ça marche fort bien
    Excellente soirée

  3. Nat et nature 17 février 2015 à 21 h 35 min␣- Répondre

    Et bien c’est très intéressant ! Je suis tout à fait d’accord sur l’idée de ranger tout près ce dont on a besoin et plus loin le reste. j’ai toutefois souvent beaucoup de mal a faire du tri régulièrement, ça n’est vraiment pas une partie de plaisir pour moi.
    Belle soirée
    Nat

    • decoatouslesetagesleblog 22 février 2015 à 9 h 21 min␣- Répondre

      Ne tombons pas dans l’excès (rangement version trouble obsessionnel compulsif !) ; chacun à son rythme, l’essentiel est de s’y mettre !

  4. ventdeterre 22 février 2015 à 8 h 50 min␣- Répondre

    message vu en vacances, je n’arrivais pas à te répondre !…je vais faire la correction sur l’âge de Bécassine !

  5. Aurélia 22 février 2015 à 10 h 15 min␣- Répondre

    Ah la question du rangement m’intéresse toujours autant… En même temps, les maisons où rien ne traine , où chaque chose est à sa place, çà « m’oppresse » un peu ! 😉 Bises et beau dimanche !

    • decoatouslesetagesleblog 22 février 2015 à 18 h 29 min␣- Répondre

      Je crois que même Bécassine n’aurait pas l’idée de ranger tes jolis bouquets blancs dans un placard à linge !

Laisser un commentaire