"Rough Luxe" : le comble du snobisme ?

"Rough Luxe" : le comble du snobisme ?

Si vous feuilletez des magazines de décoration ou consultez des sites spécialisés (je vous pardonne vos infidélités…), vous aurez sans doute remarqué la tendance de plus en plus répandue à se délecter des revêtements vieillis, patinés, défraîchis, voire franchement vétustes. La volonté d’utiliser dans la construction et la déco des matériaux bruts a dévié vers l’attrait étonnant pour les vieilleries, au point que certains revendiquent cet engouement en l’érigeant en véritable philosophie…

On appelle cette tendance le « rough luxe », en français littéralement « luxe brut » ou plus ironiquement « poorgeois ».

C’est un hôtel de Londres qui a lancé la mode en 2008. Hôtel haut de gamme bien sûr ! Sur le site Rough Luxe qui regroupe des établissements hôteliers arborant le même concept, on trouve, en guise de définition, la philosophie des hôtels du groupe : « Rough Luxe est une nouvelle façon de regarder le luxe comme un moment dans le temps et pas seulement une partie d’un objet de consommation. Le luxe est une expérience personnelle enrichissante et non seulement un droit de propriété d’un objet cher. » Avis aux amateurs !

hotel-rough-luxe-blog-sylvie-lafrance-BloGalianeVétusté et décrépitude poussés à leur paroxysme à l’hôtel Rough Luxe de Londres. Fantaisie « so british ! » Je préfère de loin les ambiances britanniques plus sages.

camere-061santo-stefanoChambres d’hôtes dans les Abruzzes sur le blog Desire to inspire. L’Italie ne montre pas ici son plus beau visage…

atelier-bloodandchampagne-Thomas-Murphyplanten-in-huis-VT-WONEN-via-Miluccia-Des plantes-dans-la-maison

Ce genre de « non-décoration » convient parfaitement pour un atelier (photo Thomas Murphy sur Blood and Champagne) ou pour une pièce ouverte sur le jardin (VTWonen via Miluccia « Des plantes dans la maison »)… mais je ne suis pas sûre d’en vouloir pour ma chambre…

licht-als-een-veertje-VTWonensalle de bain mur brique brute

… et encore moins pour mon dressing (VTWonen, dans un article tout en blanc où vous trouverez par ailleurs de belles inspirations) ou pour ma salle de bain ! (« Usé » sur le blog Regards et Maisons)

la_redoute_bensimon_bureau_designLa Redoute a choisi cette ambiance brute pour mettre en valeur, par contraste, sa collection automne-hiver 2015-2016 de mobilier scandinave, en collaboration avec Bensimon (Nat et nature dans son article « S. Bensimon et La Redoute : esprit nordique »). Je trouve cette collection très réussie. Profitez-en pour observer l’harmonie du bureau bleu avec le mur couleur aubergine.

carrelage-ancien-mat-bleu-33-x-33-cm-comptoir-du-cerameIdem pour cette présentation de carrelages Comptoir du cérame dans un cadre à la limite du sordide (et pourtant, cette enseigne propose de bien jolis produits… ici un très beau patchwork imitation carreaux de ciment anciens). Idée intéressante : la pose informelle du carrelage.

Je conviens que l’opposition entre le caractère rugueux des murs et la sagesse du mobilier actuel donne du caractère, parfois même du cachet ! Disons qu’il apporte aux intérieurs un petit côté sympathique et chaleureux, une touche de « vécu » (qui tient lieu « d’âme de la maison »).

salle-c3a0-manger-murs-bruts-regards-et-maisons-via-archidaily1Salle à manger aux murs bruts dans l’article « Usé » du blog Regards et Maisons (photo ArchIDaily)

Comment créer chez soi une ambiance « luxe brut » ?

Tout l’art est de mixer  moisissures et dorures, vétusté et ostentation, décrépitude et clinquant… Il faut avant tout soigner « l’enveloppe », c’est à dire les revêtements de sols et murs, l’installation électrique et la plomberie qui doivent paraître les plus vieillis et délabrés possible. Il suffira ensuite de meubler et d’accessoiriser avec du mobilier et des objets contrastant outrageusement par leur caractère luxueux ou résolument moderne.

1/ Laisser faire le temps. Réservé aux personnes peu pressées… ce qui me semble pour le moins incompatible avec le penchant pour la mode (mais peut-être n’est-on pas à une contradiction près). Mieux vaut être déjà propriétaire d’une demeure en ruines.

2/ Accélérer le cours du temps. Pour les adeptes de sensations fortes ou les enragés qui ont envie de se défouler en arrachant le papier peint, en simulant un dégât des eaux, en taguant les murs ou en les vieillissant prématurément. Je crains que faire apparaître volontairement de la mousse ou des moisissures ne soit pas une bonne idée dans la maison : la lutte contre l’humidité est la base d’une maison saine. En revanche, arracher le vieux papier peint de façon aléatoire lorsqu’on a l’intention de refaire la décoration d’une pièce peut être une activité ludique, voire artistique. On pourra alors créer un décor éphémère ou une décoration évenementielle décalée.

3/ Transformer le neuf en vieilli par un effet de trompe l’œil

papier peint Frontage Rebel wallsScrapwood-wallpaper-green-Studio-Ditte

Papier peint « Frontage »: mur fissuré en trompe-l’œil, Rebel walls (45€/m²). Sélection de papiers peints en trompe-l’œil  sur Turbulences déco : planches usées Studio Ditte.

trompe-l-oeil-rebel-walls-via-nat-et-nature-2015-06-5Papier peint Rebell walls « Battered wall », vu dans l’article « Le trompe l’œil en décoration » de Nat et nature.

Comment donner plus simplement du cachet à son intérieur ?

Le « rough luxe » consiste à déposer des meubles de valeur (de préférence tape-à-l’œil) dans un écrin (si je puis dire) décrépi. Je préfère nettement la démarche inverse consistant à mettre quelques touches de vieillot dans un intérieur bien tenu. On y gagne en charme et en crédibilité, en évitant les inutiles et ostentatoires dépenses. Un joli fauteuil un peu « dans son jus » déniché dans une brocante ou un vide-grenier donnera bien plus de style à une pièce fraîchement rénovée qu’une tapisserie déchirée…

Essayez donc de revendre votre maison à prix d’or si vous avez laissé ses murs à l’abandon et les gaines électriques béantes !

Salle de bain bleue Lille A tous les etagesDans cette salle de bain neuve, une table de toilette à la peinture un peu écaillée, une échelle de bois et une petite chaise d’enfant vintage viennent tempérer le côté un peu froid du carrelage, tout en laissant la pièce d’une propreté irréprochable (le sol de granito est d’époque 1930).

chaises-depareillees_la-maison-n-est-pas-une-salle-d-exposition-c-est-la-vie_ikea-live-2015-08Dans cette salle à manger, les murs sont impeccables mais ce sont la table ancienne et les chaises dépareillées qui donnent tout leur charme à la pièce (photo Ikea family live magazine).

Si le style « poorgeois » vous tente, je vous conseille de vous offrir un week-end dans un hôtel « Rough luxe » : à mon avis, ça vous fera vite passer l’envie de transposer cet environnement chez vous et vous incitera à une réflexion raisonnable.

Pour aller plus loin :

L’excellent article Le « rough luxe » : nouvelle tendance déco pour gens «poorgeois» sur le blog Déconome.

Une définition décapante du style « poorgeois » sur le BloGaliane : « c’est bien une mode pour les riches qui ont honte d’être riches » !

L’article de Regards et maisons sur le même sujet : « Murs usés, murs à nu, murs histoire »

Des tas de photos de l’hôtel Rough Luxe de Londres sur Penny blood’s black book : ça m’évitera de les publier et vous vous ferez une petite idée !

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

10 Commentaires

  1. loulotte 14 janvier 2016 à 21 h 13 min␣- Répondre

    Merci pour cet article ! Je trouve ça assez malsain de jouer à être pauvre quand on a les moyens de vivre décemment, voire luxueusement. Donner une apparence insalubre à son intérieur sous couvert de déco, on n’est plus à une contradiction près dans la mode déco…

    • decoatouslesetagesleblog 15 janvier 2016 à 7 h 55 min␣- Répondre

      Merci Loulotte ! Je confirme : cette mode outrepasse à mon avis les limites du ridicule et de l’inconvenance. Je suis contente que cet article contribue à faire un peu réfléchir au contenu sociologique et moral du sujet. A tout bientôt ma Loulotte !

  2. Filo 15 janvier 2016 à 7 h 20 min␣- Répondre

    Comment dire????? J’admire votre sens de la mesure voilà, on va dire ça poliment, hein.
    Si le côté clinquant dorure et tape-à-l’oeil des décorations « nouveau riches » me donne des boutons, le côté misérabilisme faussement assumé, me donne carrément des pustules, mais beurk quoi.
    La deuxième photo, celle des chambres d’hôtes dans les Abruzzes, me rappelle des souvenirs, c’était à peu de chose près l’état dans lequel était la maison qu’a achetée mon père à la retraite. N’y manque que les toiles d’araignées (vintage aussi, 1866) et l’ODEUR….. Rien que d’y repenser j’en ai des frissons;
    je trouve surtout dommage que des personnes de talents exercent leur créativité à inventer des idées aussi saugrenues.Menfin on dira qu’il fallait oser, voilà c’est fait! 😉

    • decoatouslesetagesleblog 15 janvier 2016 à 7 h 47 min␣- Répondre

      Ah oui, c’est ça, les toiles d’araignées… Je me disais bien qu’il manquait quelque chose ! Pas sûre que les adeptes du style poorgeois soient prêts à assumer à ce point leur décadence…
      Merci Filo pour vos contributions toujours aussi appréciées.

  3. ventdeterre 15 janvier 2016 à 9 h 19 min␣- Répondre

    hihih, je suis ravie d’apprendre que mon plafond de salle à manger est décoré rough-luxe depuis un dégât des eaux de la salle de bain qui se trouve au dessus !!!!

  4. Marie 15 janvier 2016 à 15 h 21 min␣- Répondre

    Bien vu cet article, j’en ai adoré le ton humoristique et le fond aussi bien sûr. J’aime qu’un intérieur ne soit pas trop lisse, mais là ça en devient carrément sinistre. Pour une déco ponctuelle, un décor éphémère, pourquoi pas, mais pour son chez soi, il y aurait de quoi déprimer vitesse grand V ! Pourtant, j’aime mêler brut et raffiné. Merci, j’ai appris et bien ri.

  5. Anne 16 janvier 2016 à 13 h 37 min␣- Répondre

    Finalement moi qui pensait être au top de ce qui se fait au niveau déco, je suis super déçue.Je pense que je vais laisser l’appartement que je refais entièrement dans son état travaux ! (murs cassé, plafond décaissé…) Cela coûtera moins cher et je pourrai lancer mon style  » Esprit travaux ».

  6. decoatouslesetagesleblog 17 janvier 2016 à 23 h 59 min␣- Répondre

    Et les sacs de gravats serviront de poufs ! Bises affectueuses.

Laisser un commentaire