Entre la Montagne Ste Geneviève et la statue de la dite sainte dominant le Pont de la Tournelle qui mène à l’Île St Louis, il y a un quartier très étonnant, qui mêle avec enthousiasme le gigantisme des constructions modernes (le pôle universitaire de Jussieu, l’Institut du Monde Arabe) et l’intimité presque médiévale du coeur de Paris (le Quartier latin). C’est là que vient de se terminer mon dernier chantier de rénovation. Mes fidèles lecteurs n’ignorent pas que j’aime particulièrement conseiller les clients propriétaires de petits logements, dans une optique d’optimisation de l’espace d’autant plus indispensable à Paris que le prix du mètre carré ne laisse pas le choix de l’improvisation…

Une famille qui m’avait déjà fait confiance, pour rénover une salle de bain familiale dans un précédent appartement parisien et pour refaire la salle de bain d’un appartement en colocation étudiante, m’a confié la rénovation d’un studio (déjà occupé par un locataire mais qui avait bien besoin d’un grand coup de frais). La superficie totale est minimaliste, à peine plus de 14m², mais le studio, lumineux et plein de charme, dans ce quartier où on respire la Seine bien plus que les échappements, a un grand potentiel. Il est composé d’une minuscule entrée, d’une salle de bain (si, si, il y a même une baignoire !) et d’une pièce principale avec coin kitchenette.

La rénovation a consisté en : changement du tableau électrique non conforme et encastrement du réseau, réfection des plâtres pour remplacer l’affreux crépi mural, grattage des poutres, peinture plafond et murs, ragréage et changement du revêtement de sol, remplacement de la kitchenette. La configuration exceptionnelle du bien permet de placer sans problème un lit double. En revanche, aucun rangement n’était prévu : j’ai donc proposé au propriétaire d’ajouter un linéaire de bureau et rangements, prévu pour supporter (et brancher) tous les appareils électriques que le confort moderne nous impose, suffisamment étroit et esthétiquement léger pour ne pas empiéter sur l’espace vital. Pour étaler le budget, la salle de bain n’a pas été rénovée (sauf électricité) : elle fera, comme le remplacement du ballon d’eau chaude, l’objet d’un petit chantier ultérieur. Je vous laisse apprécier le résultat ! Le petit studio serait maintenant parfait pour un logement d’étudiant !

Rénovation, vue côté rue

Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_FVue sur les 2 grandes fenêtres : le studio avant travaux, très encombré du fait de l’absence de rangements adéquats.

Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_FF Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_poutres_plafond

La pièce vidée avant de commencer le chantier laisse entrevoir le beau potentiel… et la vétusté des revêtements : plafond écaillé, murs crépis très encrassés, stratifié au sol sale et abîmé, chauffage et électricité hors d’âge.

Atouslesetages_studio_Paris5_apres_travaux_FLa vue côté rue après rénovation : le plafond a été refait, le stratifié remplacé par des lattes de PVC imitation parquet, de qualité résistant aux passages fréquents (dans les petits espaces, on piétine toujours aux mêmes endroits !), le plâtre des murs refait lisse (revêtement plus élégant et offrant moins de prise à la poussière et à la pollution) ; un nouveau radiateur à inertie remplace le vieux “grille-pain” ; l’encastrement de toutes les gaines électriques a nécessité le changement des plinthes ; pour la peinture, motivée à promouvoir un environnement plus sain par ma rencontre Homer Day de janvier dernier, j’ai choisi une peinture blanche sans COV, respectueuse de la santé du peintre, des occupants et de notre maison commune ! Contre le mur latéral gauche, on a aménagé un linéaire bureau et rangements.

Rénovation, côté entrée

Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_E Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_EK

Vue vers l’entrée : une porte vitrée tout à fait inutile complique la circulation, une applique déuète et imposante gêne aussi le passage dans l’entrée (seule cette applique et le spot de la kitchenette éclairent l’ensemble du studio… aucun autre éclairage dans la pièce principale…)

Atouslesetages_studio_Paris5_apres_travaux_angle_lit Atouslesetages_studio_Paris5_apres_travaux_entree

La vue côté entrée (et angle du lit) après rénovation : la porte gênante a été déposée, une applique à bras articulé a été ajoutée pour éclairer la pièce principale (les poutres serrées empêchent de poser un plafonnier). Tous les interrupteurs et prises ont été changés et de nombreuses prises ont été ajoutées (en tenant compte de la place exacte des meubles). Dans la petite entrée : les poutres ont été coffrées pour dissimuler toutes les nouvelles gaines électriques ; l’applique murale supprimée, le nouveau faux-plafond de l’entrée intègre un spot encastré.

L’applique articulée “Voltige” de La Redoute, quelle élégance ! (2 bras de 40cm chacun)

Rénovation de la kitchenette

L’espace dévolu à la cuisine est on ne peut plus exigü (un renfoncement de 60cm de profondeur sur 106cm de large) mais parfaitement adapté à la taille du studio. Il était équipé d’une kitchenette “tout en un” assez basique mais efficace… dans un bien piètre état. J’ai choisi de la remplacer par un produit quasi-identique mais de largeur adaptée (100cm au lieu des 90 du module en place), commandé chez Oskab, la petite entreprise -cuisines et salles de bain- qui monte qui monte, parce qu’elle a compris que la relation client est essentielle. La kitchenette comprend un petit réfrigérateur, un plan inox avec évier et plaques vitrocéramique et un petit placard. Après réflexion avec le propriétaire et pour ne pas alourdir le budget, nous avons fait le choix de conserver le ballon d’eau chaude (il fonctionne ; il sera remplacé et dissimulé ultérieurement) et la faïence murale (état correct, petit style campagnard qui ne dénote pas avec celui de l’immeuble).

Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_KLe module kitchenette avant rénovation : sans commentaires !

Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_K1 Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_K2

En fait si… quelques commentaires tout de même, après vidage de la pièce ! L’état général du bloc cuisine laisse plus qu’à désirer, mais surtout sa trop petite largeur a provoqué l’affaissement du plan latéral carrelé. Les étagères au-dessus du bloc sont pratiques mais pas de la bonne largeur non plus. Un immonde store à lattes n’est plus qu’un nid à graisses et le spot tient avec du scotch ! Contre le mur latéral, des étagères sur crémaillère (l’une supporte le four micro-ondes) sont tellement proches de la kitchenette qu’on ne peut ni accéder à l’évier ni ouvrir le minuscule placard…

Atouslesetages_studio_Paris5_apres_travaux_KitchenetteLe coin cuisine après rénovation : un espace optimisé avec un sol en continuité de la pièce de vie. Le nouveau bloc cuisine est de largeur adaptée à l’alcôve, ainsi que les nouvelles étagères ; l’évier a des dimensions plus généreuses et des plaques vitrocéramique ont pris le relais des vieilles plaques de cuisson ; l’électricité a été refaite, un spot à leds éclaire efficacement ce recoin ; une barre a été posée pour accueillir les ustensiles de cuisine ; pour habiller la porte un peu basique du petit placard, on a posé une poignée plus élégante que celle fournie avec le “pack” (le placard un peu plus large que le précédent s’ouvre désormais complètement). Les étagères sur crémaillère ont été déposées pour laisser place au nouveau rangement linéaire (un espace de circulation convenable de 60cm a été réservé devant l’évier). Il ne restera plus, dans un second temps, qu’à changer et dissimuler le ballon d’eau chaude (on est d’accord, il est vraiment très moche !)

Linéaire bureau et rangements

Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_BRLe mur latéral avant rénovation : encombrement de désordre et étagères laides et gênantes…

Atouslesetages_studio_Paris5_avant_travaux_BR_videVue du mur à aménager, studio vidé.

Atouslesetages_elevation_kitchenette_bureau-rgts_Paris5Cotes du projet : le projet de bureau/rangements occupe les 3/4 du mur latéral et laisse un espace de circulation côté kitchenette.

Atouslesetages_croquis_kitchenette_bureau-rgts_Paris5Croquis du projet de bureau et rangements contre le mur nord-est.

Le mur bureau/rangement après rénovation : un linéaire élégant, constitué de 4 meubles de faible profondeur (2 en support + 2 en colonne), d’une longue tablette de verre (sur mesure, à bords biseautés) et de 2 étagères. Les meubles suspendus, les étagères de métal plié (Ikea Botkyrka) et la transparence du verre donnent à l’ensemble un aspect léger. Parce qu’on n’en a jamais assez… le projet intègre de nombreuses prises dont l’emplacement a été mûrement réfléchi (pour brancher four à micro-ondes, bouilloire, TV, ordinateur…).

Cette rénovation vous a plu ?

Retrouvez quelques autres réalisations ici.

 Notre-Dame de l’espérance

Je ne peux pas publier cet article sans évoquer l’immense dommage du grandiose édifice tout proche : À chacune de mes visites sur le chantier, j’allais admirer la vue vers Notre-Dame de Paris depuis le pont et sur les quais. Les flammes ont emporté sa charpente le soir-même où le locataire reprenait possession de son petit studio à la fin des travaux. Que Notre-Dame et Sainte Geneviève, patronne de Paris, nous aident à voir dans l’incendie le feu ardent de l’Esprit qui ne demande qu’à faire de nous des pierres vivantes, et sous les cendres une invitation à rebâtir l’Église !

ND_Paris_statue_Ste-Genevieve_fevrier_2019

ND_Paris_nouvelle-Seine_mars_2019