La journée de la langue française

La journée de la langue française

Aujourd’hui commence la semaine de la langue française et de la francophonie, bien malmenées dans les médias. En décoration, comme dans le domaine de la mode, l’emploi de vocabulaire français est ringardisé au point que la plupart des usagers ne se souviennent même plus de l’existence d’un mot adéquat dans notre belle langue. Je reviens ici, de façon constructive je l’espère, sur mes nombreux « coups de gueule » contre les anglicismes.

En long avant-propos, je me permets de vous proposer pour la seconde fois la définition de mon métier (la première date d’il y a 4 ans… Pour la majeure partie de mes fidèles abonnés, il n’y aura donc pas de redite).

Qu’est-ce qu’un « coach déco » ?

Le coach déco est une aide, un guide, un conseiller dont le métier est de vous aider dans vos choix d’agencement, d’aménagement et de décoration. Ce n’est ni un architecte (diplômé d’État et garantissant la pérennité de ses ouvrages pendant 10 ans), ni un architecte d’intérieur (spécialisé comme son nom l’indique dans l’organisation intérieure de l’habitat, mais pas forcément diplômé d’État), ni un simple décorateur (dont les fonctions se limitent souvent à une mise en scène de votre intérieur); le coach déco est un professionnel de l’habitat dont le métier n’est pas de vous imposer ses choix décoratifs, mais avant tout d’être à votre écoute pour  comprendre vos désirs, analyser vos attentes, vous proposer et vous expliquer les choix judicieux, en fonction de vos propres besoins et des contraintes de votre mode de vie. Le prix que vous demande le coach déco n’est pas une fantaisie superflue : il est justifié par la prise en compte de la dimension humaine du projet, par un véritable travail d’écoute et par la recherche de solutions appropriées à chaque client.

Pourquoi je n’aime pas trop ce mot ?

Parce que j’en ai assez que l’anglais ou l’américain envahissent notre dictionnaire  sous prétexte que cela fait « moderne » ou « tendance ». On peut très bien vivre avec son temps en employant un vocabulaire simple. Parce qu’il existe un terme français que tout le monde comprend : le conseil en décoration. Parce que, comme il n’existe pas plus de diplôme de coach déco que de décorateur, ce n’est pas la peine de se donner un titre ronflant pour se prouver à soi-même qu’on fait un métier d’avenir, justifier des honoraires inconsidérés ou surfer sur la vague des émissions télévisées de décoration (il y en a de très réussies et d’autres d’un goût plus discutable…).

A-tous-les-etages-conseil-deco-peinture

Voilà, j’ai posé le cadre. Pour lire la suite, vous trouverez ici comment je conçois mon métier et là 10 bonnes raisons de faire appel à un professionnel. Je vous propose maintenant un petit dictionnaire des anglicismes usuels en décoration, avec quelques renvois vers d’anciens articles.

Best of = florilège

Coaching déco = conseil en décoration

Cocooning = « syndrome du ver à soie », « comportement de quelqu’un qui recherche un confort douillet » ; plus de détails ici.

Color zoning =application de couleur par zones. Le color zoning est une technique décorative qui consiste à appliquer sur les murs blancs des zones de couleur pour modifier visuellement le volume de la pièce, mettre en valeur une particularité architecturale, recréer des sous-espaces conviviaux dans un habitat décloisonné, etc. Plus de détails ici.

Customiser = personnaliser ou adapter un produit par l’ajout d’accessoires.

Do it yourself = DIY = fais-le toi-même = FLTM. Désigne tout résultat d’un bricolage réalisé soi-même, sans l’aide effective d’un professionnel mais souvent en suivant les explications d’un tutoriel.

Home staging = valorisation immobilière. Le home staging est une technique importée des États-Unis et qui se développe largement en France. Elle consiste à « dépoussiérer » un bien immobilier afin de le vendre plus facilement en mettant ses atouts en valeur pour séduire une clientèle plus large. Les règles de base de cette technique sont clairement définies (désencombrer, dépersonnaliser, nettoyer, réparer, réaménager, harmoniser) mais requièrent les compétences d’un professionnel. N’hésitez pas à me contacter pour une valorisation immobilière (tarif en fonction de la superficie du bien).

Hiving = art d’aménager sa maison comme une ruche. Le hiving est avant tout un état d’esprit : la maisonnée est une ruche bourdonnante où chacun s’active dans un espace largement ouvert et harmonieux. Le maître-mot est la convivialité : le logement est ouvert non seulement dans ses volumes mais aussi sur l’extérieur. Il est accueillant, on y invite famille et amis dans un esprit de partage. Le hiving est aussi l’art d’aménager son intérieur pour recevoir dans un espace fluide où la cuisine tient une place centrale. Plus de détails ici.

Hygge = tradition danoise qui s’apparente librement au cocooning, au nesting et au hiving. Les anglicismes ne faisant plus toujours recette, on se complait maintenant à emprunter des mots aux influences scandinaves plus « dans l’air du temps »… plus de détails ici.

Mood board = planche tendance. Littéralement, le mood board est un tableau d’humeur, un support utilisé par graphistes, stylistes ou designers pour rassembler différents éléments composant un ensemble visuel cohérent et significatif. En décoration, la planche tendance ou planche d’ambiance, élaborée par le conseiller en décoration à partir des goûts exprimés par son client, permet de lui présenter un visuel correspondant à l’ambiance souhaitée d’une pièce. Elle rassemble en un tableau harmonieux des photos, des croquis voire des textes courts, des échantillons représentatifs des coloris, des matériaux, des textures, etc.

Nesting = art de faire son nid. Le concept complexe du nesting consiste à recréer une ambiance chaleureuse dans un espace ouvert, à évoluer dans de grands volumes tout en se ménageant de petits nids douillets qui ponctuent la maison comme des repères, à cloisonner sans enfermer… Plus de détails ici.

Open spacing = action de créer des open spaces. Il s’agit de décloisonner au maximum les lieux de vie ou de travail, ce qui permet d’agrandir visuellement l’espace et de s’adapter aux modes de vie ou aux exigences professionnelles. Les pièces décloisonnées sont en principe structurées uniquement par le mobilier. Plus de détails ici.

Relooker = donner une nouvelle apparence. Le relooking est une action ponctuelle qui consiste à donner un nouveau « look » à une pièce ou à un élément de mobilier, bref, à changer de décor. Il est souhaitable que cette action s’inscrive dans le cadre d’une démarche réfléchie plus globale (pour éviter le changement sur un coup de tête), même si la baisse générale du prix des matériaux et la simplification des méthodes de pose permettent de changer le style d’une pièce presque aussi souvent que son budget le permet !

Vintage = millésime. Désigne plus généralement dans le domaine de la mode et de la déco tout ce qui est fripes, mobilier ou accessoires datant de l’époque de leur création. Plus de détails ici.

@

La liste est bien sûr non exhaustive. Pour être tout à fait honnête, il arrive aussi bien souvent qu’un texte en français soit à peu près aussi abscons que s’il avait été rédigé dans un autre alphabet… Pour preuve, ce texte réellement tiré d’un magazine d’architecture et celui-ci que je me suis amusée à écrire dans le même style linguistique !

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

Laisser un commentaire