Chers abonnés et vous tous qui passez sur ce blog de décoration,

Vous savez combien la famille est au cœur de mon travail, tant il est important pour moi  que chacun de ses membres se sente accueilli dans sa propre maison, que chacun y ait sa place, y soit à l’aise pour dormir, jouer, cuisiner, travailler, rire… Certains d’entre vous savent que je m’intéresse depuis longtemps à la généalogie et à toutes les formes de transmissions familiales.

Généalogie à tous les étages !

 

« Notre famille remonte au XV°… Sans ascenseur ! » Dessin de PIEM.

Aujourd’hui, avec grande joie et aussi beaucoup d’émotion, je vous annonce la publication de mon ouvrage Jeanne l’Alsacienne, enquête familiale autour du personnage de mon arrière-grand-mère, née à la fin du XIXème siècle en Alsace allemande.

J’espère que vous aurez autant de plaisir à le lire que j’en ai eu à l’écrire.

Le livre est disponible en version numérique ou en version papier chez Librinova.

Il faudra attendre encore quelques semaines pour que le format papier soit disponible dans toutes les grandes librairies en ligne, avec des frais de port plus raisonnables que chez Librinova (FNAC, Cultura, Furet du Nord, Joseph Gibert, L’Esperluette, Espace culturel Leclerc, KOBO, etc. Et bien sûr sur Amazon, Google… mais je n’insiste pas trop…) Vous pourrez aussi le commander chez votre libraire !

Bonne lecture !

Laure MESTRE, JEANNE L’ALSACIENNE – Récit transgénérationnel –  éditions LIBRINOVA, 2022

JEANNE L’ALSACIENNE – Récit transgénérationnel

CLIC – Commander le livre – CLIC

 

« L’Alsace est opulence : fleurs en guirlandes aux balcons, lumière dorée sur les grappes sucrées, friandises à la cannelle, Noël toute l’année. Mais l’Alsace est une blessure insondable, une guerre fratricide, un élan lancinant qui me fend la poitrine. En moi, elle a laissé son empreinte. J’en viens, j’en suis, je ne peux lutter. L’Alsace me hante, me ronge et me réjouit à la fois. Je voudrais savoir pourquoi, je voudrais comprendre, chercher mes racines, puiser à la source.

La mère de la mère de ma mère était alsacienne. Elle s’appelait Jeanne. »

L’histoire de Jeanne, née allemande en 1880, dévoile celle de l’Alsace tiraillée entre deux pays, celle d’une famille héritière de la source pétillante de Soultzmatt, celle des blessures et des secrets qui éclaboussent la descendance. Une enquête généalogique sur sept générations, de mères en filles : une quête de vérité, un retour aux sources, une invitation à découvrir que chacun porte en soi l’élan pour surmonter ses faiblesses.

Ce récit peut intéresser :

  • Les descendants des familles Nessel, Brun, Thomas et Picard,
  • Les habitants du bourg de Soultzmatt et de la ville de Colmar en Haute Alsace,
  • Tous les Alsaciens qui aiment leur région et, comme moi, la méconnaissent parfois,
  • Ceux pour qui l’histoire d’Alsace est aussi l’histoire de France,
  • Les férus de généalogie, de psychologie, de sociologie,
  • Ceux qui s’intéressent à la psychogénéalogie ou psychologie transgénérationnelle,
  • Ceux qui pressentent que le corps parle et se souvient,
  • Ceux  qui cherchent une source pour soulager les douleurs ou laver les souvenirs,
  • Les historiens et les enquêteurs,
  • Les archivistes et les poètes,
  • Les cartésiens et les rêveurs,
  • Les amoureux de belles histoires, même ceux qui ont du mal à croire qu’on puisse franchir les frontières de l’invisible,
  • Ceux qui s’étonnent des coïncidences et s’émerveillent de la Providence,
  • Ceux qui, en deuil, cheminent vers l’Espérance.

Rendez-vous sur Librinova pour faire la connaissance de Jeanne, de son ascendance et de sa descendance ! 7 générations de femmes depuis la Révolution française jusqu’à moi : Esther Pétronille (la photo n’existait pas !), Marie Pétronille, Joséphine Marie Jeanne, Jeanne Marie Joséphine, Marie, Elisabeth, Laure.

NB : Vous pouvez suivre l’histoire de Jeanne l’Alsacienne en images sur Instagram @jeannelalsacienne. Je serai ravie de recevoir vos avis sur l’adresse mail : jeannelalsacienne (suivie de)  @gmail.com

N’hésitez pas à partager la publication autour de vous, à vos amis, à tous ceux qui pourraient être intéressés, auprès des associations alsaciennes, sur les blogs de généalogie, sur Instagram, Facebook, Twitter… que sais-je ? Merci !

PS : Avez-vous lu l’ancien article de ce blog Arbres de famille, sur les arbres généalogiques dans la décoration ?

Pas encore abonné au blog À tous les étages ?

Pensez à renseigner votre adresse mail !