Dans son dossier consacré à la solitude, Zélie, le magazine numérique 100% féminin 100% chrétien, m’a interrogée sur la question de l’influence de la décoration dans la recherche de l’équilibre personnel ou familial, tant dans ses aspects pratiques que dans sa dimension plus spirituelle. Comment “faire de chez soi un lieu ressourçant” ? Je vous invite à lire l’interview dans ce numéro 49 de février 2020 et, pour celles qui ne le connaissent pas encore, à découvrir Zélie !

Je réponds aux questions de Zélie :

  • Pourquoi est-il important de faire de son domicile un lieu où l’on se sente bien ?
  • Comment créer une décoration à son image ?
  • Quand on vit en couple et – ou – en famille, il n’est pas toujours facile d’avoir un lieu rien qu’à soi. Auriez-vous des conseils sur ce sujet ?
  • Le ressourcement spirituel se vit souvent devant un coin prière ; avez-vous des conseils pour l’aménager ?
  • Comment faire de chez soi un lieu à la fois ressourçant et accueillant ?

Un petit avant-goût avant de lire toute l’interview :

« Ressourçant » et « accueillant » peuvent paraître antinomiques, mais ce qui nous fait du bien à nous, fait sans doute aussi du bien aux autres ! Je pense au fameux concept danois du hygge, qui signifie être bien chez soi et bien ensemble, avec des objets incontournables tels que les bougies, les coussins et les plaids, et un coin cosy, comme un bow-window avec une banquette…

Cliquer ici pour lire « Décoration : faire de chez soi un lieu ressourçant » dans Zélie n°49 pages 15 et 16

 

Table “de ferme” où les friandises et la tasse de thé voisinent avec la corbeille du tricot, chaises en rotin, trio de suspensions en papier plié façon origami : le nouveau catalogue Søstrene Grene de février 2020, intitulé “Hygge”, nous propose une décoration simple, chaleureuse et lumineuse.

Pour aller plus loin : quelques mots sur le hygge

Dans “Le livre du HYGGE [prononcer HOU-GA], mieux vivre la méthode danoise” (First Editions 2016), Meik Wiking (président de l’Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague… il y a des boulots plus stressants !) nous plonge dans le concept qui définit le mieux le mode de vie au Danemark : “Le hygge parle d’ambiance et d’expérience plutôt que de choses tangibles.” Le hygge est un concept intraduisible, à la fois bien-être personnel et liens sociaux paisibles. On pourrait tenter une traduction par le cocooning anglais ou le gemütlich germanique (un mot qui m’est particulièrement cher puisqu’il m’évoque ma mère et l’Alsace). Mais il me semble qu’il y manquerait la dimension sociale. Le hygge est l’art de se sentir bien chez soi comme dans un cocon, mais de préférence sans se couper du reste de la maisonnée. Préparer pendant des heures de bons petits plats conviviaux, c’est mieux avec une cuisine ouverte !

“Quand il y a de la place dans le coeur, il y en a dans la maison.”

Proverbe danois.

hygge_bougies_nid_rotin_AtouslesetagesDes bougies, des bougies, des bougies !*

Au chapitre “10 choses pour rendre votre maison plus hyggellig”, on trouve la liste suivante, qui vous donnera des pistes pour meubler et décorer votre intérieur :

  • 1. un “hyggekrog” (petit coin douillet**),
  • 2. une cheminée,
  • 3. des bougies,
  • 4. des objets en bois,
  • 5. la nature***,
  • 6. des livres,
  • 7. des objets en céramique,
  • 8. penser textures,
  • 9. du vintage,
  • 10. des couvertures et des coussins.

*”Aucune recette de hygge n’est complète sans bougies. Quand on demande aux Danois ce qu’ils associent le plus au hygge, une écrasante majorité d’entre eux – 85% – cite les bougies.”

**”Votre hyggekrog n’a pas besoin de se trouver près d’une fenêtre, mais cela le rend vraiment très hyggeligt.”

***”En gros, il faut se demander “Comment un écureuil viking meublerait son salon ?”

Meik Wiking.

hygge_cocooning_cheminee-plaid_AtouslesetagesAssise devant la cheminée, un plaid sur les épaules…

Cliquer ici pour lire « Décoration : faire de chez soi un lieu ressourçant » dans Zélie n°49 pages 15 et 16

À lire ou à relire :