La déco pour les aveugles : l’essentiel est invisible pour les yeux

Accueil/Blog, La déco par tous les sens, Messages au fil de l'année, Nouvelles & chroniques/La déco pour les aveugles : l’essentiel est invisible pour les yeux

La déco pour les aveugles : l’essentiel est invisible pour les yeux

Je vous avais conté, il y a déjà de nombreux mois, une rencontre providentielle qui a ensoleillé mon été . Je voudrais aujourd’hui vous parler d’Anne et de nos échanges qui m’ont secouée jusqu’à porter un regard différent sur mon travail de conseil en agencement et décoration. Anne est aveugle. Aveugle de naissance. Certains penseront que la précision est inutile ; je sais qu’elle ne l’est pas et vous dirais pourquoi. Anne n’a jamais vu la lumière. Elle n’est pas malvoyante, elle est aveugle. Étymologiquement, aveugle signifie en effet privé de la vue, mais nombreux sont ceux qui préfèrent dire « non-voyant », par délicatesse ou pour atténuer une réalité qui effraye. On ne définit pas une chose par son contraire. Anne m’a appris qu’on ne définit pas la cécité par l’absence de vue. On doit la définir par la capacité exceptionnelle à développer les autres sens.

J’en viens à l’objet de mon article : j’imagine que le titre doit vous paraître incongru ; disserter de déco pour les aveugles est à la limite du ridicule ! Pourtant, alors que je ne connaissais Anne que depuis une heure à peine, elle m’a demandé de lui parler de décoration : elle envisageait de réaménager et redécorer son cadre de vie. De cette demande troublante a jailli une conversation animée, jeu de questions-réponses inimaginables quelques minutes plus tôt. Ce dialogue, pendant notre trajet en train vers l’Alsace où nous attendais Véronique, notre hôte bienveillante, a fait naître une réflexion qui a mûri et m’a transformée. Sans Anne qui a provoqué la rencontre et sans Véronique qui m’a permis de synthétiser le contenu de notre conversation, jamais je n’aurais imaginé la décoration autrement que d’un point de vue visuel (le pléonasme est éloquent). Il paraît pourtant évident à chacun qu’un carrelage au sol est pratique d’entretien mais dur et froid sous les pieds, qu’un parquet est souple et chaleureux mais bruyant, qu’une moquette est silencieuse et moelleuse mais salissante… tout cela indépendamment de leur couleur. Mille idées ont foisonné dans mon esprit depuis ce mois de juillet 2014. Brassées, analysées, digérées, je tente ici de les remettre dans l’ordre pour vous partager ce petit recueil. Saint-Exupéry a écrit qu’« on ne voit bien qu’avec le cœur » ; je vais essayer de vous montrer qu’on peut voir de mille autres façons qu’avec les yeux.

… LIRE LA SUITE…

Tapis coquillages Rectangle d-orTapis en forme de coquillage et en relief, Rectangle d’or (fait main)

L’article dont vous trouverez l’intégralité ICI est le fruit d’une longue réflexion, il est donc très copieux mais son thème original ouvrira sans doute de nouvelles perspectives aux aveugles comme aux voyants.

@

PS : Je serais vraiment ravie que les personnes concernées par le sujet de la cécité (et plus largement du handicap en général) me fassent part de leurs observations. Le contenu de cet article ne demande qu’à être largement partagé, particulièrement aux associations concernées, via les réseaux sociaux. Devant l’ampleur des perspectives ouvertes par ces premières recherches sur le sujet, j’envisage la publication d’un ouvrage pour aller encore plus loin dans la démarche, en développant notamment l’aspect pratique. Je suis donc ouverte aux propositions d’éditeurs qui pourraient être intéressés par ce sujet. N’hésitez pas à me contacter : contact@decoatouslesetages.fr

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

6 Commentaires

  1. vent de terre 9 mai 2016 à 12 h 54 min␣- Répondre

    effectivement très interpellant, une rencontre qui a du apporter beaucoup dans les 2 sens…

  2. martine 22 juin 2016 à 13 h 52 min␣- Répondre

    Je lis en ce moment l’autobiographie de Jacques Lusseyran (Et la lumière fût) , devenu aveugle à l’âge de 8 ans. C’est un magnifique témoignage dans lequel il évoque la perception qu’il a développée de son environnement. Cela fait donc écho chez moi à votre article lu il y a quelques temps.

    • Laure Mestre 28 juin 2016 à 12 h 47 min␣- Répondre

      Merci Martine pour cette référence : je lirai ce livre avec grand intérêt ! Cet article m’ouvre des horizons immenses sur toutes les facettes inexplorées de notre petite vie quotidienne et me permet de nouer de nouvelles relations qui, j’en suis sûre, feront naitre de nouvelles pistes.

  3. Kerebel 4 juillet 2016 à 7 h 32 min␣- Répondre

    Comment acheter vos articles, je pense entre autre au tapis de bains coquillage et feuille.
    J’habite en polynesie, pouvez vous faire cet envoi merci pour votre reponse

    • Laure Mestre 4 juillet 2016 à 10 h 46 min␣- Répondre

      Bonjour et merci pour votre commentaire. Je ne vends aucun article de décoration mais vous conseille dans vos choix. les tapis en relief sont fabriqués sur mesure par Flore Sivell, société Rectangle d’or dans le Var. Vous pouvez la contacter directement de ma part : tapisrectangledor@yahoo.fr

Laisser un commentaire