La proposition d’aujourd’hui est loin d’être une nouveauté, mais il n’est pas toujours inutile de se remettre en mémoire certaines idées simples et néanmoins excellentes ! En l’occurence, je viens de retrouver dans ma bibliothèque un petit fascicule intitulé “Gagnez de la place, plus aucun coin perdu ou inutilisé chez vous !” où au chapitre “Se reposer” on trouve ce “lit de repos pour l’escalier”. Ce qui est amusant (croustillant même à certaines pages) c’est que l’édition de ce mini-guide Marabout remonte à … 1962 ! Je me délecte de ces publications désuètes, des années où le confort moderne n’était encore pour beaucoup qu’un rêve inaccessible… Rappelons que le programme d’alimentation en eau des Parisiens ne s’achève qu’en 1924 et qu’en 1962, seuls 25% des logements français sont équipés de sanitaires ! Je vous avais déjà fait découvrir en 2015 le désopilant “Maîtresse de jeune maison” , daté de 1965 (que nos critères d’aujourd’hui comprennent à peine)…

Bonne idée déco/pratique du jour, donc : aménager une banquette sous l’escalier.

Je cite le petit guide Marabout (Editions Gérard & Co, Verviers, 1962, rédigé par Dassevile architecte d’intérieur) et agrémente le propos de l’illustration d’époque (dessins de Gérard Laurent urbaniste-architecte) :

Il y avait : un escalier montant vers les chambres à partir du living. Son aspect rustique a décidé les occupants à aménager sous le vide de cet escalier (toujours un peu “coin sale”) un divan-lit pouvant servir, le jour pour la sieste, et la nuit comme couchette de secours. […] De plus, un montant élevé au chevet de ce lit rustique a permis la création d’un rayonnage très simple pour la lampe et quelques livres. Un coin réellement accueillant.

banquette_sous_escalier_1962Je modernise l’idée avec quelques illustrations plus récentes piochées sur Pinterest : ce petit coin cocooning, à la fois élégant et fonctionnel, ne sera probablement pas dédié ni à la sieste ni au dépannage nocturne mais s’accordera bien à nos nouveaux modes de vie, pour se reposer tout en participant à la vie de famille (l’endroit est on ne peut plus “in the way” comme disait ma mère), pour travailler tranquillement, un ordinateur portable sur les genoux, ou simplement pour se déchausser confortablement dans l’entrée du logement.

banquette_sous_escalier_cheapremodel_PTR   banquette_sous_escalier_Maisonettravaux_PTR

 Banquette sous escalier version Cheaprmodel (escalier droit) et version Maison & travaux (escalier tournant).

À retenir pour un espace douillet qui optimise efficacement l’espace :

  • Tailler la banquette sur mesure pour occuper toute la largeur disponible (ou utiliser un standard légèrement plus petit et compléter avec un panneau de finition) : sommier à lattes pour une épaisseur minimale (qui permet donc d’abaisser la hauteur de l’assise pour laisser plus d’espace) et matelas en mousse dense sur mesure.
  • Utiliser le dessous du sommier pour des rangements avec de grands tiroirs.
  • Ne pas négliger l’éclairage.
  • Ajouter éventuellement sur le côté des rayonnages de bibliothèque (20cm de profondeur suffisent).
  • Pour un effet encore plus intime, peindre la niche d’une couleur plus sombre que le reste de la pièce ; pour un effet graphique ou pour donner de la profondeur, poser un papier peint dans l’alcôve.
  • Ajouter plein de coussins !

banquette_sous_escalier_cuboak_PTRBanquette sous escalier version Cuboak (non adossé à un mur, avec dossier ajouté)

En ce début janvier, je vous souhaite une belle année nouvelle, douce comme un plaid,  accueillante comme une banquette pleine de coussins, sereine comme un intérieur (presque) rangé et pétillante comme une maison qui vit !

PS : J’entame en 2020 la dixième année de ce blog ! Si, si , absolument ! 545 articles publiés… même si le rythme s’est nettement ralenti ces derniers mois, laissant plus de temps à la réflexion sur vos projets architecturaux et à d’autres projets d’écriture. Rendez-vous le 23 décembre 2020 pour fêter 10 ans de blog ? J’espère que d’ici-là vous continuerez à me suivre (de près ou même de loin) et à participer par vos commentaires toujours intéressants, ou par vos messages sur Facebook ou Instagram. À bientôt !

Bonne année débordante de projets de décoration ou de rénovation !