Ateliers d’Art. C’est le nom que portait le Salon Maison & Objet lorsque, encore confidentiel, il exposait les talents artistiques. Exclusivement. Mais depuis plusieurs décennies, la croissance exponentielle des maisons de décoration (toutes tendances confondues) est venue progressivement étouffer les petits créateurs et artisans. Minoritaires, ils résistent pourtant vaillamment dans un enclos du salon dénommé “Craft, l’espace métiers d’art” (que les organisateurs ont eu la bonne idée cette année de placer “au cœur du salon” pour lui redonner sa place “au cœur du processus créatif”).

J’ai choisi de commencer aujourd’hui ma rétrospective du Salon Maison & Objet de septembre 2013 en vous présentant mes coups de cœur parmi les stands des métiers d’art.

Lampe embobinee Cham Petites series entre illumineesDébordante de gaité et d’inspiration, Stéphanie Meley Calemard illumine l’espace métiers d’art avec ses Petites séries entre illuminées (nom aussi déjanté que ses créations de lampes, lampadaires et suspensions sont pleines de folie !). Dans la série “les embobinées”, je voudrais la lampe “Cham” en patchwork de véritables plaids qui irait très bien avec ma chaise habillée pour l’hiver !  Mais je craque aussi pour les coloris vifs et toniques ; chaque modèle est unique. Pour découvrir les séries “empotées”, “enfourchées”, “écharpées”, “branchées” (normal pour des lampes), “emplumées”, “désaxées”, etc,, rendez-vous à Saint-Ismier (Isère) ou sur www.petites-series-entre-illuminees.com

@

Lampe beton Recif Creation-GalantDans un style franchement différent, les lampes, vases et bougeoirs de la société  Création Galant m’ont transportée dans un univers de luxe sans tape à l’œil, de prestige sans ostentation. On joue ici dans la cour des grands avec des objets en métal finement doré, entièrement fabriqués à la main dans la région de Poitiers. Oiseaux, branchages, plumes, feuilles nervurées… pour sculpter, Stéphane Galerneau s’inspire de la nature. Merveilles de la Création. La lampe modèle Récif associe les précieuses ciselures du corail à la modernité brute du béton. Un raffinement à la française à découvrir sur www.galant-creation.com .

@

Malicorne, petit village de la Vallée de la Sarthe, perpétue la tradition faïencière, comme celui tout proche des Rairies (Maine & Loire) celle des carreaux de terre cuite. La faïencerie Bourg-Joly de Malicorne, fabrique depuis Bourg-Joly-Malicorne faience1747 les faïences ajourées si spécifiques au village. L’entreprise familiale, fermée en 2008, a retrouvé dès 2009 une nouvelle jeunesse et obtenu en 2010 le label “Entreprise du patrimoine vivant“. Coupes, vases, pieds de lampe, vaisselle et pots divers sont réinterprétés dans un très élégant style contemporain mais toujours dans le respect du savoir-faire ancestral. Gros coup de cœur pour les assiettes à bordure ajourée et celles à bordure de perles. Une petite visite s’impose dans le verdoyant pays de Malicorne ou sur www.bourg-joly-malicorne.com . Photo net-de-vivre.