La photo-illustration de ce conte d’hiver est ma participation au jeu de NEDJ pour les 3 ans de son blog dont je peux affirmer sans mentir que c’est mon blog préféré. Une palette de couleurs parfaitement maîtrisée, des photos à couper le souffle et une bonne dose de fantaisie… Un régal pour les yeux et le cœur ! Vous pouvez jouer jusqu’au 24 janvier minuit en “racontant” en photos votre conte préféré sur votre blog …

Michka est l’histoire d’un ours en peluche qui, lassé des caprices d’une petite fille, s’enfuit dans le froid de la nuit de Noël.  Il découvre la liberté et la grande forêt. Il rencontre le renne au traîneau chargé et décide de l’aider dans sa tournée de distribution de cadeaux. Mais il manque un dernier paquet… Michka se résigne à redevenir simple jouet pour réjouir un enfant au matin de Noël.

Je dédie ce conte de Noël à mes 2 chères amies Catherine qui se reconnaîtront, l’une dans le titre du conte, l’autre dans le grand art qu’elle met chaque année à préparer la fête de la Nativité, et toutes 2 parce qu’elles illustrent pour moi cette phrase que disait ma grand-mère “Dans une maison heureuse, il y a une femme oublieuse de soi.”

Michka ne veut plus etre un jouet F. RojankovskyMichka sort de la maison F. RojankovskyMichka dans la neige F. Rojankovsky

Michka dans la foret A tous les etages jeu Les delires de NedjMichka et le pot de miel 1 F. RojankovskyMichka et le pot de miel 2 F. RojankovskyMichka et le pot de miel 3 F. Rojankovsky

Michka, le pot de miel et le roitelet dans la neige : ours de la collection maison, pot à moutarde en porcelaine blanche déniché en brocante (merci Baudouin pour la cuiller à miel), ravissants photophores de papier découpé offerts par Marie-Anne (Les Galets gris), bougies-étoiles en porcelaine blanche (Noz), boules de ficelle blanche (Pier Import) dans un vase offert par Caroline, pot en zinc recouvert d’écorce et sous-verres en rondelles de bouleau (Floralux), bougie dans une branche de bouleau offerte par Armelle, oiseau en métal argenté (Christofle).

Michka Le traineau du renne F. RojankovskyMichka est né sous la plume de Marie Colmont en 1947. La nouvelle édition de ce grand classique des albums du Père Castor (Flammarion) est illustrée par Olivier Tallec, mais je ne vous cache pas que je préfère la version originale illustrée magnifiquement par Fédor Rojankovsky (dont je me suis permis de reproduire ici quelques dessins).

Petite promenade déco au cœur de la forêt…

Petit ours de peluche perdu dans l’immense futaie… Lève les yeux et vois le hibou aux yeux de feu, sens le frôlement du faon glissant dans la neige et de l’écureuil au flamboyant panache, écoute la chouette qui compte les heures, cherche dans les branchages la ramure du grand cerf…

renne-elan-caribou trophee en peluche Bibib & Co chez Slotshorloge en bois chouette Prairymoodmug photophore animaux de la foret Fleux

porte-bougie hibou marksandspencertete de cerf en carton FleuxThe carrot crew 3 lapins en papier coqenpate.com

Têtes de renne, élan et caribou trophées en peluche (Bibib & Co chez Slots), horloge chouette en bois (Prairymood), mugs “mugtail” faon et écureuil, en porcelaine translucide, utilisés comme photophores (Fleux), porte-bougie hibou (Marks & Spencer), tête de cerf trophée en carton (Fleux), ensemble de 3 lapins en carton à découper et plier “The carrot crew” (Coq en pâte).

Grand merci Nedj pour cette excellente idée de jeu ! En fouillant dans ma collection d’albums du Père Castor à la recherche d’une idée, j’ai trouvé 3 titres qu’il faut absolument que tu mettes en images, toi qui vis entourée d’animaux qui se prêtent si bien au jeu du portrait sous l’œil de ton téléobjectif : “Les bons amis” (1964, texte Paul François, illustrations Gerda Muller), “Les animaux qui cherchaient l’été” (1960, texte Natha Caputo, illustrations Gerda Muller) et surtout “Un pantalon pour mon ânon” (1959, texte Marie Colmon, illustrations Gerda Muller… décidément, j’adore !)… Et puis, il ne te restera plus qu’à publier enfin un livre (si, si, j’y crois et je l’attends de pied ferme) !