Dédaigneux des vaines tambouilles,
Celui qui, spartiatement,
Fait la soupe avec l’eau des nouilles,
Peut tenir indéfiniment!

Petit poème de mon grand-père, plein d’humour et de pragmatisme !

Quoi de mieux pour mettre de bonne humeur ?

Cette strophe est un des petits poèmes “sur mesure” que mon grand-père inventait à chaque occasion de la vie et qui me trottent souvent dans la tête. Je vous la livre pour accompagner quelques photos d’une décoration de saison improvisée autour d’une jolie soupière joufflue ornée de lierre.

Lierre, lumière, soupière… pour aller doucement vers l’hiver.

Soupière chinée dans une brocante chez les Petites Sœurs des Pauvres, bougeoirs en bois de style nordique très épuré Noz, boules de “neige” et de plumes Pier Import, lierre et cache-pots blancs Ikea

Belle fête de Saint Nicolas à tous les lorrains chers à mon cœur, en particulier à Catherine et sa famille et à Marie-Lorraine et sa famille.

PS : Il vous reste encore 3 jours, jusqu’au 8 décembre, pour m’envoyer vos photos et participer au jeu pour un an de blog.  Si vous êtes à cours d’idées pour vos cadeaux de Noël, pensez au Bon conseil déco.