Une ville du Nord dans ma chambre

Accueil/Architecture, Blog, Enfants/Une ville du Nord dans ma chambre

Une ville du Nord dans ma chambre

Les designers ont parfois du culot. Sous prétexte qu’ils ont de bonnes idées (oui, très bonnes même, si vous voulez), ils se croient autorisés à nous prendre pour des pigeons. Une idée, aussi géniale soit-elle, ne justifie pas systématiquement un prix prohibitif. En voici un bon exemple: les armoires pour enfant « Kast van een Huis » ressemblent à de belles maisons hollandaises aux pignons chantournés. Elles sont élégantes, amusantes et on peut les juxtaposer pour former un véritable alignement de façades colorées. Bref, j’adore le concept. Mais bon… si on habite dans le Nord, il suffit tout de même de regarder autour de soi pour admirer ces belles places et il n’est nul besoin d’avoir fait des études de design pour constater que les façades sont extrêmement décoratives. De l’observation à la conception, il n’y a qu’un pas (de moineau… ou de pigeon !). Profitons donc de cet article pour nous cultiver sur l’architecture des pays du Nord tout en élaborant un plan de bricolage plutôt facile et très décoratif pour la chambre des enfants.

armoire-maison-amsterdam-classique-kast-van-een-huis-cremearmoire-maison-amsterdam-escalier-kast-van-een-huis-grisarmoire-maison-amsterdam-cloche-kast-van-een-huis-creme

L’armoire pour enfant Kast van een Huis est fabriquée aux Pays-bas (www.kastvaneenhuis.nl/uk) en MDF. Elle existe en 3 formes de portes correspondant aux 3 principales formes de toit stylisées des maisons hollandaises: bell gable (pignon cloche), deck gable (pignon classique) et trepped gable (pignon escalier). Coloris proposés : blanc, crème, gris argent, noir, vert pomme, bleu clair, bleu ciel, bleu turquoise, rouge, rose. 3 tailles (HxLxP) : S : 180/50/50 cm L : 198/55/55 cm XL : 216/60/60 cm. Compter 895€ pour le petit modèle (1085€ pour le plus grand) en couleur standard, 100€ de plus en couleur sur mesure et 200€ de moins en finition brute à peindre… A peine plus abordable !

En France, l’armoire baptisée « Amsterdam » est commercialisée par Les enfants du design en taille intermédiaire (dimensions: H 198 x L 55 x P 55 cm) à 995€ + 47€ de frais de port. Je trouve personnellement que les coloris proposés par le fabricant ne sont pas très heureux (et très moches sur mon joli blog, donc je ne vous montre que le gris et le blanc !): il serait plus harmonieux (et plus juste d’un point de vue architectural) de leur donner les belles couleurs chaudes de la brique, allant du rouge sombre au jaune, en passant par toutes les nuances de rose et d’ocre.

Un peu d’architecture  (une synthèse laborieuse sur les formes de pignons*) :

Les pignons à gradins, aussi appelés pignons à échelons, sont caractéristiques de l’architecture gothique médiévale et de l’architecture Renaissance des pays d’Europe du Nord. L’architecture néoclassique du XIXe siècle les a remis au goût du jour et il ont souvent été préservés lors des reconstructions d’après guerre dans les années 1920-1930. Saillants par rapport aux toits, ils ont a forme d’escaliers à hautes marches.

Les pignons à redents (ou à redans) sont une forme de pignons à gradins que l’on trouve plus particulièrement en Flandre** où on les appelle aussi pignons à pas de moineau. On les trouve aussi bien sur les maisons bourgeoises que sur les constructions rurales modestes. Ils sont, comme l’emploi de la brique, un des éléments constitutifs du style flamand. Ils permettaient probablement d’accéder facilement à la toiture, de retenir le chaume et de servir de coupe-feu; mais leur caractère décoratif semble au moins aussi important que leur fonction utilitaire.

dessin pignon a echelonsdessin pignon a pas de moineau

Les pignons à volutes sont caractéristiques de la fin de la Renaissance et de la période baroque (XVIIe siècle). En Europe du Nord, ils remplacent peu à peu durant cette période les pignons à échelons. Ce type de pignon au tracé en courbes et contre courbes est dit « chantourné »”. Les pignons des maisons d’Arras, de style baroque flamand, en sont un bel exemple.

Les pignons des maisons d’Arras (Grand’Place et Place des Héros): « Le pignon (dit pignon espagnol car notre région fit longtemps partie des Pays-Bas espagnols avant d’être rattachée à la France par Louis XIV) est presque toujours chantourné avec des volutes rentrantes. Le pignon se compose généralement lui aussi de deux niveaux dont le second est percé d’un oculus. Un fronton cintré ou demi-circulaire, dont le tympan est souvent orné d’une coquille, couronne l’ensemble. » (source: Les places d’Arras)

dessin pignon a volutesdessin pignon Arras

* Essai de réponse à la question préliminaire : Pourquoi les maisons du Nord ont-elles le pignon sur rue ? Le pignon étant « la partie des murs qui s’élève en triangle et sur laquelle porte l’extrémité de la couverture » (dictionnaire Littré), c’est en général un mur aveugle situé sur le côté de la maison et non en façade. Au contraire, dans certaines régions et particulièrement dans le Nord, les maisons étaient autrefois accolées en ville de telle sorte que c’était le pignon qui servait de façade (d’où bien sûr l’expression « Avoir pignon sur rue »). Cette disposition permettait de réduire à la fois le risque de propagation du feu d’une maison à l’autre et la partie visible sur rue (donc l’impôt puisqu’on était imposé sur la largeur de la façade !).

**Si vous êtes passionnés par la géographie historique de la Flandre, consultez l’article « Un jardin en Flandre » où je tente un début d’explication d’une réalité complexe…

Maison brique pignon a volutes Arras place des heros 2012 Maison pignon pas de moineau Arras grand'place 2012 Maison des canonniers Cambrai

Et maintenant, un peu de bricolage !

Partant du constat que : 1° Les petites armoires « Amsterdam » sont ravissantes mais beaucoup trop chères, 2° Les maisons flamandes ont des frontons fort décoratifs, 3° Nous avons, sinon toutes les compétences, du moins toute la bonne volonté pour reproduire ces jolies formes (et nous servir d’une scie sauteuse), 4° Notre grande surface suédoise préférée nous fournit une matière première idéalement bon marché (à savoir des caissons d’armoire)… nous en déduisons logiquement qu’avec un peu de patience et de persévérance nous devrions aboutir à un résultat au moins aussi beau que le modèle, pour un coût bien inférieur et une satisfaction personnelle Ô combien supérieure ! Allez, on se lance !

Il nous faut :

o Une armoire préfabriquée. L’armoire Pax d’Ikea de 50cm de large x 60cm de profondeur, avec une porte simple blanche (Ballstad blanc), vaut 70€ en 201cm de haut. Le modèle à 2 portes (100cm de large x 60cm de profondeur) vaut 105€ en 201cm de haut. Les armoires existent aussi (encore moins chères !) en 37cm de profondeur, suffisante pour ranger des jouets, des vêtements d’enfant ou des livres (la profondeur 60cm est indispensable pour une penderie). Tous les éléments Pax Komplement permettent d’aménager de façon pratique l’intérieur des armoires.

o Une planche de bois de la largeur de la porte x la hauteur de la porte + 50cm. On y reproduit le dessin du fronton* qu’on aura préalablement dessiné sur une grande feuille de papier, en veillant à ce que le dessin soit bien symétrique. On découpe le haut de la planche à l’aide d’une scie sauteuse (il vaut mieux être à 2 pour tenir la planche). Si on est courageux (ou perfectionniste), on dessine aussi les fenêtres et on les évide avec une perceuse et une scie sauteuse (travail de précision qui donnera du relief à la façade; si hésitation, s’abstenir et se contenter de peindre les fenêtres !).

o De la peinture (acrylique satinée), de la colle à bois, des vis à bois :  peindre la planche découpée, unie ou en peignant les détails architecturaux si vous avez la veine artistique; coller la planche sur la porte (dépolir préalablement la porte en la ponçant grossièrement avec du papier de verre à gros grain, étaler la colle à l’aide d’un pinceau sur toute la surface de la planche sauf le triangle du haut); renforcer le collage par quelques vis et mettre sous presse l’ensemble porte + planche pendant au moins 24h avant de le fixer par les charnières sur l’armoire.

dessin pignons hollandaisCroquis simplifié des façades des maisons-placards « Amsterdam »

*Inspirez-vous des croquis ci-dessus ou encore de ceux que vous trouverez dans une fiche assez détaillée sur les pignons aux Pays-Bas. Vous pourrez aussi vous inspirer des maisons de poupées (maisons pour « petits malins ») que j’avais fabriquées en 1996 : une maison de style bavarois (vert forêt avec volutes) et une autre de style balnéaire (bleu marine avec volets en Z).

Merci à ceux qui se lanceront dans cette belle entreprise de m’envoyer les photos de leurs réalisations : je me ferai une joie de les publier !

NB : Les croquis de cet article ont été dessinés spécialement à cette intention; leur reproduction est STRICTEMENT RÉSERVÉE À UN USAGE PRIVÉ. Merci. Vous pouvez bien entendu me contacter pour des dessins sur mesure en taille réelle.

 

De | 2016-12-27T09:34:17+00:00 8 janvier 2013|Architecture, Blog, Enfants|9 Comments

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

9 Commentaires

  1. Lydia 8 janvier 2013 à 10 h 48 min␣- Répondre

    Quelle jolie idée! merci pour ces explications qui suscitent une foule d’idées!
    et Très bonne année à ce joli blog et à sa créatrice!

    • decoatouslesetagesleblog 8 janvier 2013 à 18 h 11 min␣- Répondre

      Merci Lydia ! Ce point de départ m’a en effet inspiré un article un peu dense mais j’espère que chacun y trouvera intérêt et/ou inspiration. Belle année nouvelle aussi ! Laure

  2. Béa ex de Caracas 8 janvier 2013 à 11 h 00 min␣- Répondre

    J’adore cet article!…et tes commentaires sur les couleurs utilisées!
    Autour de mon second chez-moi, tout n’est que tons rouges et ocres chauds!
    Bisous, Laure…

    • decoatouslesetagesleblog 8 janvier 2013 à 18 h 13 min␣- Répondre

      Merci Béa ! Je poursuivrai bientôt cet article sur le thème de cette belle palette de couleurs chaudes que nous offrent heureusement les froides villes du Nord… Laure

  3. Nat et Nature 8 janvier 2013 à 20 h 17 min␣- Répondre

    C’est une bonne idée en effet de réaliser soi-même ce type d’armoire. Quelle économie ! Je suis habituée, moi qui travaille chez Leroy-Merlin, à voir ce type de projet mais là j’avoue que c’est très original. C’est un sujet qui aurait pu être traité dans le magazine Du côté de chez vous. J’ai hâte de voir les réalisations.
    On pourrait presque partir de la même base pour réaliser les armoires de type plage. Bravo.

    • decoatouslesetagesleblog 9 janvier 2013 à 13 h 13 min␣- Répondre

      Merci Nathalie de ce commentaire constructif dans tous les sens du terme ! En décoration, les idées les plus intuitives sont souvent les meilleures. Laure

  4. Laurence 21 janvier 2013 à 16 h 17 min␣- Répondre

    Bonjour,
    je découvre votre blog par une de vos amies qui m’a envoyé le lien !
    C’est drôle car je suis également originaire du Nord, et les maisons typiques me font rêver (notamment la grand-place d’Arras !!) et justement, cette année, on voit bcp de maisons en déco et je me suis fait un calendrier de l’avent « maison », des petites maisons du Nord en déco de table, et mercredi dernier j’ai recyclé mon calendrier de l’Avent en applique !
    Je me suis abonnée pour vous suivre !
    Bonne journée et à bientôt ,
    Laurence

Laisser un commentaire