C’est une maison bleue
Adossée à la colline
On y vient à pied, on ne frappe pas
Ceux qui vivent là, ont jeté la clé

Maxime Le Forestier, San Fransisco

Une ville imaginaire, faite de maisons bleues

La maison bleue de la Place des Petits Pères dans le 2ème arrondissement de Paris abritait une boutique d’objets religieux. Elle est située juste en face de la basilique Notre-Dame des victoires construite par Louis XIII à la suite du siège victorieux de la Rochelle (1628), une incroyable église où repose Jean-Baptiste Lully et où chaque centimètre carré est utilisé pour y placer un ex-voto… à voir absolument !

Une très belle réalisation en carreaux mexicains bleus de Colibri Azulejos . Amateurs d’azulejos, attention ! Les célèbres carreaux du Portugal (et en particulier ceux de Lisbonne) sont l’objet de pillages et de reventes frauduleuses. N’encouragez pas involontairement la destruction d’œuvres patrimoniales en achetant des carreaux anciens de provenance douteuse.

La Maison bleue de San Fransisco “symbole du rêve dans un monde meilleur” (dixit Maxime le Forestier) a été fraîchement repeinte (en bleu !) grâce à la mobilisation contre une inimaginable incongruité: la maison bleue était devenue verte ! (non mais franchement, si en 40 ans on n’a pas le droit de repeindre sa maison sous prétexte qu’un chanteur inconnu à l’époque y a des souvenirs hippies embrumés…). La marque de peinture Ressource qui a financé l’opération s’est offert au passage un bon coup de pub !

La Maison bleue en Baie, chambres d’hôtes en baie de Somme. Une halte bleue dans un paysage sauvage.

La Maison bleue de Dives-sur-mer dans le Calvados est une œuvre insolite créée par un artisan maçon, Euclides Da Costa Ferreira. Les monuments de cet univers imaginaire, construits entre 1957 et 1984, sont recouverts de morceaux de céramique et de verre de récupération, à dominante bleue. Ils rappellent, par leur originalité et leur décoration de mosaïque improvisée, la Maison Picassiette de Chartres.