L’ardoise s’il vous plaît !

L’ardoise s’il vous plaît !

Auparavant utilisée presque exclusivement comme revêtement de toit (et comme pensum pour les écoliers…), l’ardoise est une roche fissile de nature schisteuse, apte à être fendue en feuillets minces, presque aussi étanches qu’une feuille métallique, et pouvant être retaillés dans divers formats.

Toit d’ardoise et son faîtage de tuiles à Montsoreau (l’un des plus charmants villages des bords de Loire, surtout pour les amateurs de rosiers Pierre de Ronsard qui couvrent les vieux murs des ruelles).

Ardoise-carrelage:

L’ardoise se présente maintenant sous forme de dalles pour le sol, prisée pour son aspect moderne d’une couleur noir bleuté ou grise. Elle existe dans 2 finitions : naturelle fendue (effet irrégulier) ou polie (effet lisse). Non gélive, elle peut être posée en extérieur, retaillée ou non (bon, là, j’enfonce un peu les portes ouvertes! Comme diraient mes enfants après une histoire drôle un peu simpliste « J’explique! »: si l’ardoise ne supportait pas le gel, on ne la poserait pas sur les toits!). Néanmoins, elle supporte mal les poids importants et ne peut donc constituer de revêtement de sol dans un jardin que pour une allée piétonnière ou un escalier (bref, mieux vaut éviter de rouler dessus avec son tracteur!). A l’intérieur, elle est calibrée & utilisée comme un carrelage. Les dalles d’ardoise doivent être posées avec soin pour ne pas les ébrécher. Même si l’ardoise est naturellement imperméable et résistante aux taches, il est préférable dans une cuisine de les protéger avec un imperméabilisant. L’entretien se fait simplement à l’eau tiède savonneuse ; pour raviver la couleur de l’ardoise, utiliser de la cire à la térébenthine. Pour un carrelage traditionnel noir & blanc, l’ardoise peut faire de très beaux cabochons associés à des dallages octogonaux de pierre naturelle blanche. Les carreaux de grès cérame, matériau extrêmement solide et peu cher, existent désormais dans des finitions qui imitent parfaitement l’ardoise; certains modèles de faible épaisseur  peuvent même se poser directement sur un carrelage existant.

Très robuste, l’ardoise peut durer de 50 à 300 ans…L’ardoise angevine (de Trélazé) est plus chère mais plus résistante que l’ardoise espagnole. Alors, défendons la qualité de nos « produits du terroir » : vive la douceur angevine !

D’anciens piquets de vigne en ardoise ont été réutilisés comme barrière dans un jardin en Anjou. Merci Anne pour cette photo printanière.

Ardoise-déco:

Apparue en décoration il y a 5 ans à peine, l’ardoise prend toute sa place dans la maison où elle s’utilise comme éléments d’arts de la table (sets de table, assiettes et plats, marque-places…) ou comme objets décoratifs de toutes sortes (cadres à photos par exemple). Dans la cuisine, elle retrouve sa fonction originelle de tablette d’écolier pour servir de pense-bête aux mamans débordées (n’est-ce pas un euphémisme ?). Au jardin ou dans la maison, les étiquettes noires si décoratives que l’on peut utiliser pour marquer les plantes ou simplement délivrer un petit message sont en réalité découpées dans une plaque de zinc et recouvertes de peinture à tableau; le découpage du zinc étant facile, les fausses ardoises peuvent alors prendre toutes les formes possibles tout en résistant à la corrosion. La résine teintée permet aussi d’imiter très bien l’ardoise pour des pots ou jardinières exposés aux intempéries.

Dessous d’assiettes, cadres photos… Athezza;
Ardoise pense-bête très pratique, Ikea;
Etiquettes décoratives en zinc, Un Esprit en plus;
Cache-pots en résine, AMPM
… et bien d’autres marques et bonnes adresses à découvrir dans les liens de ce blog.
 
 
L’ardoise se marie parfaitement avec les surfaces métalliques (inox) et donne un petit air champêtre, même aux intérieurs les plus modernes. Son association avec le bois est aussi particulièrement réussie, qu’il s’agisse de vieilles poutres ou de parquet vitrifié: on pourra créer une ambiance rustique (bois brut, ardoise fendue) ou moderne (bois lisse, ardoise polie), ou au contraire jouer sur les contrastes.

Avis aux gourmands:

Spécialité angevine créée en 1966 par La Petite Marquise, le quernon d’ardoise est composé d’une nougatine (caramélisée aux amandes et aux noisettes) enrobée de chocolat bleu. Sa forme carrée et sa couleur bleue rappellent les ardoises qui couvrent les toits de la région d’Angers.

[NB : Dans l’industrie ardoisière, le quernon désigne le côté du bloc de schiste où on introduit les outils pour fendre la roche en plaques fines]. Pour commander ces délicieuses friandises : www.quernon.com .

Les sites  incontournables:

Tout sur la fabrication & l’utilisation de l’ardoise en architecture: Les Ardoisières d’Angers
Produits en ardoise naturelle d’Angers: Ardoise-Deco.com
Décoration intérieure & extérieure: Bleu ardoise
Mobilier & Art de la table en ardoises: Le Trèfle bleu

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

8 Commentaires

  1. Anne T. 14 juin 2011 à 13 h 29 min␣- Répondre

    Encore un joli moment bleu ardoise, pause-café agréable, passée à naviguer de mots- clefs en articles, il ne me manque plus que des quernons pour que l’instant soit parfait!
    Merci pour ces petits havres de bonheur que tu nous offres!

  2. Anne Cluzel 15 juin 2011 à 10 h 59 min␣- Répondre

    Bravo pour ce joli exercice d’Art…doise !!

  3. decoatouslesetagesleblog 17 juillet 2011 à 18 h 48 min␣- Répondre

    J’ajoute un lien vers un très joli blog d’art de la table que je viens de découvrir: « Table, Déco et Gourmandises… » vous propose une ambiance très douce à base d’accessoires en ardoise pour décorer une table de fête. Je vous laisse aller faire un petit tour sur son blog qui illustre à merveille les mille utilisations de ce beau matériau. Article « Ardoise et pampille »:
    http://www.tabledecoetgourmandises.fr/article-table-ardoise-et-pampille-77193782.html
    N’hésitez pas à partager aussi vos découvertes en me laissant de petits messages toujours bienvenus. Laure

  4. Valérie D. 18 juillet 2011 à 10 h 01 min␣- Répondre

    Bonjour Laure, merci beaucoup pour le message laissé sur mon blog hier, qui m’a permis de découvrir votre site ainsi que votre blog, et pour cet article ci-dessus.
    L’ardoise est une matière que j’apprécie particulièrement dans l’art de la table, faisant office de set de table ou en présentation d’assiette.
    J’ai réalisé au total 3 tables autour de l’ardoise sur mon blog : « Ardoise et pampille » dont le lien se situe ci-dessus, « Coeur d’ardoise » et « Table Toi et Moi ».
    Je suis tout à fait d’accord pour un échange croisé de lien, je vous ajoute de suite dans mes liens favoris.
    Bonne journée et à bientôt.
    Valérie

  5. decoatouslesetagesleblog 18 juillet 2011 à 21 h 40 min␣- Répondre

    Merci Valérie! C’est avec grande joie que j’ajoute un lien vers « Table, déco et gourmandises ». Il n’y a pas de décoration harmonieuse sans jolie table et je ne conçois pas la préparation d’un bon repas sans une table accueillante. Moi aussi je suis très gourmande: une de mes grandes amies m’a fait le plus beau des compliments en m’écrivant que mon blog est son carré de chocolat! A bientôt pour de nouvelles idées alléchantes. Laure

  6. decoatouslesetagesleblog 4 décembre 2013 à 10 h 33 min␣- Répondre

    Triste actu : la mine d’ardoise de Trélazé, dans le Maine-et-Loire, a exploité fin novembre 2013 son dernier filon ; les ultimes blocs d’ardoise ont été extraits de la mine ouverte en 1406 !. Pour une fois, la fermeture du site n’est pas due à des causes économiques, mais il faudra bien se résoudre à utiliser les ardoises espagnoles de moins belle qualité pour remplacer celles qui ont glorieusement couvert les toitures du Val de Loire.
    http://www.lefigaro.fr/societes/2013/11/26/20005-20131126ARTFIG00289-apres-six-siecles-la-derniere-mine-d-ardoise-de-france-s-efface.php

Laisser un commentaire