Week-end patrimoine, jour 1 : le Mobilier national

/, Métiers d'art, Promenades déco & expos/Week-end patrimoine, jour 1 : le Mobilier national

Week-end patrimoine, jour 1 : le Mobilier national

Ce week-end, pour la première fois, le Mobilier national, juste derrière la Manufacture des Gobelins (Paris 13e) ouvrait ses portes au public. Excellente occasion de découvrir le mobilier qui siège (si j’ose dire) dans nos prestigieux lieux de pouvoir ! Drôle de destin d’ailleurs pour des fauteuils Louis XV, des bureaux Louis XVI ou des consoles Empire que de se retrouver sous les ors de la République !

Le Mobilier national abrite, dans un bâtiment de béton dont l’architecture mal vieillie de la fin des années 1930 fait un bien piteux écrin aux trésors qu’elle recèle, une réserve pharaonique de meubles de toutes sortes et de toutes époques : la réserve « Perret » (du nom de l’architecte) entasse, dans une salle gigantesque qui tient plus du hangar que de la salle de bal, des centaines de fauteuils, chaises, tables, consoles, bureaux, écrans de cheminée, lits… et des vases si grands qu’on imagine pas y faire autre chose que des bouquets de palmes. L’éclairage zénithal par une verrière permet de présenter les objets et le mobilier à la lumière naturelle ; on se demande tout de même un peu (enfin, surtout moi qui suis si attachée à l’optimisation de l’espace) quelle est l’utilité réelle d’une telle hauteur sous plafond… mais ce n’est qu’un détail… On prend vraiment plaisir à toucher (« avec les yeux seulement ») ces richesses qui ont traversé les âges et reçu sur leurs assises tant d’augustes personnages ! Contre la « réserve Perret », la « réserve des bois dorés », au nom qui chante comme un conte de fées, nous transporte dans un monde de luxe hors du temps : tout y est or, tout y est lumière ! Je n’ai pris de ces salles aucune photo, sous le charme de tant d’objets porteurs d’un savoir-faire vénérable (et il faut bien le dire aussi, poussée par la foule pressante)… Vous n’aurez plus qu’à aller admirer vous-mêmes l’an prochain !

WE_patrimoine_Mobilier_national_Paris_13_Gobelins_fabrication_chaises

Le Mobilier national n’est pas qu’un garde-meuble. C’est aussi un laboratoire du design où des artisans au top (meilleurs ouvriers de France pour beaucoup) façonnent les meubles contemporains imaginés par des designers très créatifs :  deux « ateliers de recherche et création » (ARC, créés en 1964 par André Malraux), l’un pour le travail du bois, l’autre pour celui du métal, occupent le rez-de-chaussée du bâtiment.

WE_patrimoine_Mobilier_national_Paris_13_Gobelins_ARC-bois   WE_patrimoine_Mobilier_national_Paris_13_Gobelins_atelier_recherche_creation_bois

L’ARC bois présente deux réalisations de designers en cours de fabrication : un grand bureau et une sublime armoire à portes à enroulement.

Le Mobilier national est aussi un formidable outil de restauration du mobilier et des objets anciens. 3 des 7 ateliers de restauration étaient visibles pour ces Journées Européennes du Patrimoine : l’atelier de menuiserie en sièges, l’atelier de restauration de tapisseries et l’atelier de lustrerie-bronzes.

WE_patrimoine_Mobilier_national_Paris_13_Gobelins_atelier_restauration_siegesL’atelier de menuiserie en sièges où l’ordonnancement parfait des établis et des milliers d’outils fait rêver…

WE_patrimoine_Mobilier_national_Paris_13_Gobelins_restauration_fauteuil   WE_patrimoine_Mobilier_national_Paris_13_Gobelins_restauration_bois

On y restaure les sièges éprouvés par des années de bons et loyaux services et on y fabrique des sièges neufs, à l’identique, en bois massif (adeptes d’Ikea s’abstenir).

WE_patrimoine_Mobilier_national_Paris_13_Gobelins_atelier_restauration_tapisseries   WE_patrimoine_Mobilier_national_Paris_13_Gobelins_restauration_tapisseries

L’atelier de restauration de tapisseries : la délicatesse et la patience

La visite vous tente pour les prochaines Journées du Patrimoine ? Ce « parcours Mobiler national » – entrée par le 1 rue Berbier du Mets, Paris 13e – peut être complété par le « parcours Gobelins » – entrée par le 42 avenue des Gobelins – musée-manufacture habituellement ouvert au public (toutes les infos ICI).

enseigne_Terrible_Paris_13Juste en face de l’entrée de l’Edifice Auguste Perret du Mobilier national, une devanture délaissée mais vraiment TERRIBLE !

Vous aimez les sièges et vous aimez Paris ? Lisez ou relisez la nouvelle « Vue sur Seine » en 8 petits épisodes, illustrés chacun d’un siège contemporain original. Vous m’en direz des nouvelles !

Gardons aussi le contact sur Instagram !

De |2018-09-18T22:42:51+00:0018 septembre 2018|Blog, Métiers d'art, Promenades déco & expos|0 commentaire

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.