Art nouveau à tous les étages : enfin le projet réalisé !

/, Blog, Réalisations/Art nouveau à tous les étages : enfin le projet réalisé !

Art nouveau à tous les étages : enfin le projet réalisé !

Il y a maintenant 18 mois avait commencé un énorme projet de rénovation des parties communes d’un immeuble de proche banlieue parisienne, construit en pleine période Art nouveau, entre 1895 et 1905. Je vous ai, à de nombreuses reprises, proposé des thématiques autour du style Art nouveau. Je vous ai aussi présenté partiellement les étapes du projet et les choix cornéliens à faire ! Le défi était de taille : concilier les aspirations discordantes des occupants de l’immeuble en mettant en avant les points de convergence et sans perdre de vue les caractéristiques historiques de l’édifice. Voici maintenant enfin les photos du projet réalisé ! Pour être honnête, j’hésite à vous présenter en une fois l’avant et l’après, tant le contraste de couleurs risque de nuire à la bonne lecture du projet… Je garderai peut-être les juxtapositions d’images pour la rubrique « réalisations » de ce site… Pour vous, j’opte pour une présentation plus linéaire : 1.L’état initial, 2.Le choix de projet, 3.La rénovation. Vous me permettrez de vous remettre en mémoire quelques explications piochées dans mes précédents articles.

Les parties communes comprennent :

  • Un grand escalier d’entrée, majestueux, avec une rambarde en pierre, un palier en mosaïque et une fenêtre avec vitraux ;
  • Un palier et un couloir ;
  • Un immense hall scindé en deux par une arche soutenue par des piliers de pierre et éclairée par des vitraux ;
  • Deux cages d’escaliers (dont l’une avec ascenseur) desservant 5 niveaux d’appartements.

Les 2 cages d’escaliers secondaires, bien que parties intégrantes du projet, ne présentent pas les caractéristiques du style Art nouveau, à l’exception des vitraux qui décorent les ouvertures, mais ont l’aspect très ordinaire – et néanmoins charmant – des classiques escaliers parisiens que l’on retrouve un peu partout dans la capitale. Ici, ce sont l’escalier d’entrée et le hall qui étaient censés en « mettre plein la vue » au visiteur ! C’est donc ces lieux que je vais vous montrer aujourd’hui ; je garderai les « petites » cages d’escalier pour une prochaine fois.

« Décor Art nouveau »

1. L’état initial

L’origine : un décor très fleuri !

Des roses, des roses, profusion de roses… omniprésentes, chargées, presque étouffantes. Cette décoration malencontreuse, datée du début des années 1990, donnait plus l’impression d’entrer dans une bonbonnière que dans un bâtiment historique… Happé par la profusion de motifs, le regard ne prêtait plus attention aux éléments décoratifs d’origine. Ce décor au papier peint fleuri était pourtant attachant par son côté désuet voire « rétro » ou « vintage » ; certains habitants de l’immeuble en étaient fous… Mais l’Art nouveau était assez loin !

CLIC ! Toutes les recherches sur la rose et l’églantine dans l’Art nouveau, c’est ICI !

immeuble_art_nouveau_2016_Atouslesetages_avant_renoPapier fleuri et peintures sales à tous les étages !

Les tapis d’escalier (rouges), la moquette du hall (rouge aussi), l’ascenseur (bordeaux) et les contremarches (vert d’eau) juraient affreusement avec les roses : il fallait harmoniser les couleurs. En outre, l’état des peintures et des plafonds était catastrophique. Une partie très importante du projet a aussi consisté à régler les problèmes techniques : l’installation de l’électricité, du téléphone, d’internet, etc. depuis la construction de l’immeuble avait complètement dénaturé la majesté des lieux, en ajoutant partout des tuyaux, gaines et câbles divers… Il fallait non seulement dissimuler tout cela au maximum, mais aussi tout un réseau de nouvelles tuyauteries (nouveau chauffage). Sans passer tout en revue (c’est presque sans fin !), je vous soumets un petit florilège des quelques petits inconvénients inhérents au confort moderne ! Vous en déduirez l’ampleur du casse-tête !

Hall_immeuble_art_nouveau_2016_Atouslesetages_avant_reno_techniqueTuyaux, gaines, câbles, fils… bienvenue au XXIe siècle !

Hall_immeuble_art_nouveau_2016_Atouslesetages_avant_renoLe grand hall avec sa double arche : état initial… bien sombre.

Les objectifs et points d’attention du projet :

  • choisir la nouvelle décoration (papiers peints et peintures suivant le cahier des charges qui ne permet pas un remaniement complet de l’existant)
  • mettre en valeur les éléments architecturaux d’origine Art nouveau
  • augmenter la luminosité et repenser l’éclairage
  • cacher le plus possible tous les tuyaux et câbles
  • dissimuler au maximum l’ascenseur du fond en transformant le bas de la cage d’escalier en alcôve sombre donc peu visible
  • et surtout tenter de mettre d’accord des occupants très divisés sur le sujet… tout un programme !

Je vous expliquais ICI Comment choisir la décoration dans une demeure historique ? CLIC !

Croquis du grand hall (©Atouslesetages)

« Décor Art nouveau »

2. Le choix de projet

À force de concessions à exubérance de l’Art nouveau, le projet est devenu beaucoup plus plat et conformiste qu’il n’aurait du être… On ne peut pas plaire à tout le monde mais, du moins, m’y suis-je efforcée : j’ai eu à cœur de concilier les besoins et les envies de multiples propriétaires. Chaque membre de la copropriété avait son avis (différent de celui de son voisin de palier de préférence), et l’assemblée générale houleuse (violente même) lors de laquelle j’avais exposé les projets, n’a pas permis d’apaiser les tensions. Les habitants ont reçu l’Art nouveau comme un choc. Il faut dire que les beaux panneaux de présentation que j’avais soigneusement préparés à leur attention, pour qu’ils soient affichés dans le hall quelques semaines plus tôt, n’avaient pas été mis en place… L’Art nouveau ne va pas de soi pour nos yeux d’aujourd’hui. Je n’ai pu l’expliquer en un quart d’heure. Si seulement les personnes concernées avaient lu le dossier que je leur avais concocté ! Ou au moins lu mon blog ! Bref, au lieu de choisir l’un des 4 projets présentés au départ, le résultat s’apparente à l’un d’eux avec de multiples adaptations. Le rendu est tout de même magnifique à mon avis, mais j’aurais aimé plus d’audace !

Les 4 projets proposés :

  • Projet « continuité » fleuri (conforme à l’existant ; tous espaces traités de la même façon avec des fleurs) : les iris. Vous pouvez retrouver tout le détail de ce projet ICI. Le papier peint à iris blancs était destiné à tous les espaces, sauf à l’alcôve de l’ascenseur tapissée en gris à iris dorés.
  • Projet « continuité » fleuri (conforme à l’existant ; tous espaces traités de la même façon avec des fleurs) : les pivoines. Vous pouvez retrouver tout le détail de ce projet ICI. La papier peint à pivoines rouges et parme était destiné au grand hall, celui à pivoines blanches sur fond beige à l’entrée et aux cages d’escalier.
  • Projet « authentique » (tendant à s’approcher au mieux de la décoration Art nouveau d’origine ; traitement différencié des espaces : hall différent de l’entrée et des 2 cages d’escalier, mais cages d’escaliers traitées à l’identique) : les paons. Vous pouvez retrouver tout le détail de ce projet ICI.
  • Projet « trilogie » (traitement différencié des espaces : 2 décors différents pour les cages d’escaliers et un 3ème pour le hall et l’entrée). Je n’ai pas détaillé ce projet sur ce blog, mais je le ferai peut-être par la suite si cela vous dit : il faisait la place belle à l’affichage publicitaire dans l’Art nouveau et au splendide papier peint « Lotus » de Farrow & Ball.

Projet Art nouveau À tous les étages : essai papiers peints iris (©À tous les étages)

CLIC ! Tous les détails du projet IRIS dans l’Art nouveau, c’est ICI !

Projet Art nouveau À tous les étages : essai papiers peints pivoines (©À tous les étages)

CLIC ! Tous les détails du projet PIVOINES dans l’Art nouveau, c’est ICI !

La match final s’est joué entre le projet « continuité » pivoines (rouge et parme dans le hall, beige et blanc dans l’entrée et les escaliers) et le projet « authentique » paons. C’est ce dernier qui a emporté le plus de suffrages… mais la discorde a obligé à l’édulcorer, en supprimant notamment le magnifique décor panoramique (reproduction décors peints fin XIXe) qui aurait du orner l’entrée et son majestueux escalier à rambarde de pierre.

CLIC ! Tous les détails du projet PAONS dans l’Art nouveau, c’est ICI !

Croquis du grand escalier d’entrée avec sa balustrade sculptée, typique du décor de la toute fin du XIXe siècle (©Atouslesetages) et ses 8 panneaux sur lesquels auraient du être posés des décors panoramiques | Simulation de décors panoramiques proposés par Au fil des couleurs.

Hall_immeuble_art_nouveau_2017_Atouslesetages_1Essais grandeur nature des papiers peints dans le hall, pour le choix lors de l’assemblée générale des copropriétaires : à gauche, les 2 papiers complémentaires à motifs de paons et de huppes (soubassement peint en rouge carmin), à droite le papier peint pivoines rouge et parme (soubassement peint en violet). Objectif : retrouver le faste de ce hall en le traitant comme une salle de bal ou un petit théâtre.

papier_peint-peony_little-greene

Hall_immeuble_art_nouveau_2017_Atouslesetages_3  Projet pivoines rejeté : hamonie puissante de rouge et violet ; papier peint « Lansdowne Walk » de Little Greene

  papier-peint_cole-and-son_bryon_paons  papier-peint_balabina_cole-and-son_huppes

Projet paons adopté : dominante rouge et argent plombé ; papiers peints « Bryon » (collection Albemarle) et « Balabina » (collection Mariinsky Damask) de Cole & son.

« Décor Art nouveau »

3. La rénovation

La rénovation a pris énormément de temps en raison des gros travaux de plomberie et d’électricité engagés. Dans le grand hall, des moulures ont été posées pour dissimuler les tuyaux et câbles au plafond, et un faux-plafond a été réalisé dans le passage entre l’entrée et le hall. Plusieurs appliques (assorties le mieux possible aux anciennes) ont été posées pour renforcer l’éclairage. À part les 2 panneaux de papier peint argent plombé (décor paons), tout le fond a été peint en gris anthracite comme l’ascenseur (initialement bordeaux) pour que celui-ci disparaisse le plus possible. La moquette du hall a été changée, ainsi que les tapis d’escalier.

et voilà le résultat !

Hall_immeuble_art_nouveau_2018_Atouslesetages_52

Hall_immeuble_art_nouveau_2018_Atouslesetages_54Le grand hall après rénovation.

Hall_immeuble_art_nouveau_2018_Atouslesetages_21Les belles colonnes de pierre sculptée du grand hall

Hall_immeuble_art_nouveau_2018_Atouslesetages_79Le fond du hall et la cage d’escalier avec l’ascenseur

Hall_immeuble_art_nouveau_2018_Atouslesetages_55Un regret. Une de mes consignes n’a malheureusement pas été suivie : sur les 5 premières marches (jusqu’à l’entrée de l’ascenseur), le tapis d’escalier aurait du être uni (sans lignes latérales bleues) pour qu’on ne voit qu’un ruban rouge… Les aléas de la mise en œuvre…

Hall_immeuble_art_nouveau_2018_Atouslesetages_70  Hall_immeuble_art_nouveau_2018_Atouslesetages_46

Conservation du grand miroir près de la loge de la gardienne dans le hall et pose de 2 miroirs face à face (un seul visible sur la photo de droite) dans le passage de l’entrée vers le hall.

croquis_Atouslesetages_pose_moulures_hall Hall_immeuble_Art-nouveau_Atouslesetages_conseil-deco_59Hall_immeuble_Art-nouveau_Atouslesetages_conseil-deco_63Un autre regret : l’oubli au cours du chantier de la pose d’une moulure pour délimiter en partie basse l’un des panneaux tapissés de paons.. La consigne avait pourtant été donnée et martelée… (croquis ©Atouslesetages). Mais le coffrage du passage entrée/hall a permis de cacher presque tous les tuyaux, et ça c’est une victoire !

croquis_Atouslesetages_pose_corniches_hallHall_immeuble_Art-nouveau_Atouslesetages_conseil-deco_65Pose de corniches tout autour du hall. Après avoir envisagé plusieurs solutions, une décision intermédiaire coût/efficacité a été trouvée pour le problème spécifique du passage des câbles au niveau de l’arche.

« Décor Art nouveau »

Alors, ça vous plaît ?

Pour finir, je vous montre l’avant/après de l’escalier principal de l’entrée. Aucune différence de traitement des mur au rez-de-chaussée, mais des murs clairs dans l’entrée et une corniche avec rétro-éclairage sur le plafond. Il manque encore une belle suspension sous l’arche de la rambarde, mais la luminosité n’a déjà plus rien à voir !

Entree_immeuble_art_nouveau_2016_Atouslesetages_185  Entree_immeuble_art_nouveau_2018_Atouslesetages_85

entree_immeuble_corniche_lumineuse_Atouslesetages_conseil-decoL’entrée de l’immeuble (1er étage, au-dessus des commerces)

Pour les 2 cages d’escaliers menant aux appartements, rendez-vous dans une prochaine publication !

De | 2018-06-30T19:32:40+00:00 30 juin 2018|Architecture, Blog, Réalisations|2 Comments

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

2 Commentaires

  1. Marie-Anne 1 juillet 2018 à 8 h 37 min ␣- Répondre

    holala ! chantier gigantesque !…ça n’a pas du être facile de trouver un accord entre tous, chapeau Laure, c’est vraiment un métier !…

  2. Ti Gwez 2 juillet 2018 à 21 h 39 min ␣- Répondre

    Quel boulot… !!!!!!!!!!! Bravo, le résultat est superbe !

Laisser un commentaire