Une grande chambre sous les combles

Accueil/Blog, Couleurs & matières, Réalisations, Trucs & astuces/Une grande chambre sous les combles

Une grande chambre sous les combles

Je vous propose aujourd’hui un nouvel exemple de réaménagement d’une pièce par A TOUS LES ÉTAGES (en l’occurrence, il s’agit ici du DERNIER ÉTAGE!). Les combles de cette maison se résument (comme c’est souvent le cas) à une grande pièce sans caractère, plus ou moins aménagée à l’origine en bureau-pièce vidéo… Le « challenge »: en faire une chambre agréable sous le toit.

Les plus: une pièce de près de 30m² très bien éclairée par une grande fenêtre de toit

Les moins: une moquette vieillotte d’une couleur peu appétissante et une cage d’escalier non protégée

État des combles avant changement de revêtement de sol

1ère étape: pose d’un stratifié

Pour tenir compte des contraintes (moquette épaisse collée, nécessité d’une pose rapide du nouveau revêtement de sol, petit budget), nous avons choisi de poser un stratifié de bonne qualité (« Easy Click Access » aspect chêne blanchi brossé, Saint Maclou) plutôt qu’un parquet*. La chambre au dernier étage n’est pas une pièce de passage (faible trafic) donc un revêtement stratifié est suffisant. La pose est facile, par simple clipsage. Le truc: la moquette a été laissée dessous pour servir d’isolant phonique tout en s’épargnant un fastidieux travail de décollage.

Stratifié posé en pose flottante sur la moquette

2ème étape: finitions des bordures

Sans doute l’étape la plus délicate et la moins « gratifiante »! Autant la pose du stratifié est rapide et permet d’apprécier l’avancement du travail, autant les finitions demandent beaucoup de précision et de sens du détail. Le bord de la cage d’escalier (simple trou rectangulaire dans la dalle… sans aucune sécurité!) a été réalisé avec une baguette d’angle achetée en magasin de bricolage. Le truc: le choix d’une baguette en chêne, beaucoup plus chère qu’une baguette de pin (sans faute d’orthographe & sans jeu de mots!) mais indispensable pour s’harmoniser avec le coloris du sol sans gâcher par une économie malvenue tout le travail réalisé.

Finition par baguette d’angle autour de la cage d’escalier

3ème étape: protection de la cage d’escalier

Il était impensable de laisser une pièce à usage de chambre desservie par un escalier non protégé. Plutôt que de poser des rambardes tout autour de la cage d’escalier, nous avons choisi de donner une double utilité à cette protection en posant des étagères-bibliothèques (« Billy » Ikea). La cage d’escalier est ainsi totalement cachée depuis la chambre, ce qui la protège de la lumière de l’étage inférieur (la pièce n’a pas de porte!) et permet de disposer d’un très grand espace de rangement pour les nombreux livres. Le truc: 3 étagères ont été reliées entre elles et adossées au mur de la cage d’escalier du côté gauche; elles ne risquent donc pas de basculer; le côté droit de l’escalier a été protégé par la mise en place d’une grosse malle à déguisements, bien lourde & très décorative.

Fermeture de la cage d’escalier par la mise en place de bibliothèques

Dernières étapes : mise en place du mobilier et décoration de la chambre… à suivre…

*Choix du revêtement de sol: En théorie, il est préférable pour des combles de choisir un sol qui évite les nuisances sonores en réduisant les bruits d’impact. Un sol souple (moquette, sisal, jonc de mer, PVC) est donc préférable à un parquet. En pratique, il faut aussi prendre en compte l’éventuel revêtement existant (ici, une moquette épaisse difficile à décoller) et la taille de la pièce. Une moquette, vendue au m² mais la plupart du temps en 4m de large revient parfois plus cher, si la largeur de la pièce est supérieure à celle de la moquette, qu’un parquet à poser vendu en paquets d’1 à 3 m². En outre, le transport d’un rouleau de 4m de large est une opération malaisée, les combles étant par définition tout en haut de la maison! Le choix d’un parquet ou d’un stratifié nécessite la pose d’une sous-couche d’isolant phonique pour éviter la transmission des bruits dans les étages inférieurs.

A vos agendas:

  • Salon AMENAGO du 5 au 13 novembre 2011 à LILLE (Grand Palais) en partenariat avec le magazine Viva Déco; « Petits ou gros budgets, petits ou grands projets… Les 300 exposants d’Amenago vous accueillent sur 18 000m² d’exposition pour satisfaire tous vos projets maison ! »
  • Confor EXPO du 4 au 13 novembre 2011 à BORDEAUX (Parc des expositions): « Changez tout sauf vous »
  • Créations & Savoir-faire , le salon n°1 des femmes créatives, du 16 au 20 novembre 2011 à PARIS (Parc des expositions de la Porte de Versailles), en partenariat avec Marie-Claire idées
  • 23 décembre 2011: 1er « ANNIBLOG » de A TOUS LES ÉTAGES Le Blog… Un jeu-concours en préparation& un premier indice:
De | 2016-12-27T09:37:29+00:00 4 novembre 2011|Blog, Couleurs & matières, Réalisations, Trucs & astuces|6 Comments

À propos de Laure Mestre :

Optimiser l’espace, choisir un nouveau logement, accueillir un enfant, rénover, changer de décor, aider la famille à s’épanouir, déménager, donner un nouveau souffle… Le conseil en agencement & décoration est mon métier ; venez le découvrir sur À TOUS LES ÉTAGES Le Site : valorisation immobilière, conseil à domicile ou à distance. À TOUS LES ÉTAGES est aussi sur FACEBOOK.

6 Commentaires

  1. Marie-Noëlle 4 novembre 2011 à 13 h 23 min␣- Répondre

    Ingénieux le truc de la bibliothèque en haut de la montée d’escalier. Nous avons de grans combles non isolés, non aménagés dans notre maison mais faute de moyens, je doute qu’un jour nous en ferons une pièce et pourtant, l’idée est bien sympa !!! J’ai bien noté les deux indices ;o) Bises Marie *

  2. aboutgarden 6 novembre 2011 à 0 h 33 min␣- Répondre

    ciao Laure
    belle et élégante solution! J’ai ma chambre dans le comble…
    bisous
    simonetta

  3. Tony 26 février 2015 à 14 h 16 min␣- Répondre

    Bonjour,
    Pour les baguettes d’angles, sont-elles collées, clouées, les deux? Car avec le passage en haut de l’escalier, j’imagine qu’il leur faut résister correctement…
    Belle réalisation en tout cas!

  4. Caillault 20 avril 2015 à 16 h 01 min␣- Répondre

    J’adore la moquette blanche mais ou l’avais vous trouver svp ?

    • decoatouslesetagesleblog 20 avril 2015 à 18 h 41 min␣- Répondre

      Ce n’est pas une moquette blanche : c’était la vieille moquette couleur saumon que j’ai recouverte d’un « parquet » stratifié !

Laisser un commentaire